20 sujets de 21 à 40 (sur un total de 72)
    • Rang: Nourrice
      Messages: 68
      Localisation : 38680 Saint-Just-de-Claix, Is
      16 pts

      Après un mois d’absence, j’ai repris mes comptages.

      les 21 et 22/10 sur 24h :

      D2 : 3 et 4
      D3 : 2 et 1
      L4 : 1 et 2
      D5 : 98 et 76 en 20h puis 357 en 4h
      D6 : 1 et 3
      D7 : 2 et 4
      D8 : 1 et 0
      L9 : 0 et 3

      Explication pour la D5 : on a pu voir début septembre qu’elle était particulièrement infestée.

      Le dégouttement n’a pu que limiter un peux mais le couvain était très important.

      C’est d’ailleurs actuellement la plus peuplée, elle déborde avec une planche d’envol totalement encombrée en journée.
      Pas d’anomalie au niveau des ailes.

      Après le comptage à 98 le 21, j’ai fait un dégouttement un peu plus fort que la dernière fois ( 2g de Licl dans 100ml de sirop épais).

      J’ai fait le traitement à 14h, le comptage juste avant était à 76. Depuis 18h la veille, c’était donc sur 20h.
      Puis je suis revenu vers 18h pour les comptages sur toutes les ruches et donc sur 4h pour la D5, avec un chiffre de 357 en 4h.

      Cela montre l’effet du lithium qui est immédiat par contact.

      Prochain comptage le we du 4/5 novembre.

        Rang: Nourrice
        Messages: 114
        3 pts

        Bonjour,

        Je me suis pas encore beaucoup renseigné, mais y a-t-il pollution des cires et du miel par le lithium et est-ce que c’est dangereux pour la santé de l’apiculteur et des consommateurs de miel ?

          Rang: Nourrice
          Messages: 68
          Localisation : 38680 Saint-Just-de-Claix, Is
          16 pts

          Pas de contamination des cires.
          Pour ne pas contaminer le miel, il faut bien sur traiter en dehors de la pose des hausses.
          La contamination du miel des corps des ruches chute rapidement après le traitement.
          Il y a entre autre cette étude :  https://www.mdpi.com/2075-4450/12/7/579

          C’est bien moins dangereux que les acides pour l’apiculteur, comparable à la manipulation du sel de cuisine pour le chlorure de Li et encore moins problématique pour le carbonate de Li.

          Pour le consommateur, il faut savoir qu’il y a du lithium dans tous les aliments (y compris le miel) et les eaux minérales.
          Dans le cas de traitement en dehors de la pose des hausses, il n’y a pas d’augmentation du taux de lithium dans le miel des hausses.

          Par contre il est interdit de vendre ou de donner du miel et des produits de la ruche si il y a eu un traitement avec un produit sans AMM.

          wLz
            Rang: Butineuse
            Messages: 388
            2 pts

            Il semblerait que le problème vienne de la toxicité pour les larves, tu n’as rien constaté à ce sujet?

              Rang: Nourrice
              Messages: 114
              3 pts

              Merci pour les infos et les détails.

              Est-ce que la recherche apicole française s’est penchée sur le lithium comme nouveau moyen de traitement ??

                Rang: Nourrice
                Messages: 68
                Localisation : 38680 Saint-Just-de-Claix, Is
                16 pts

                wLz, oui la toxicité sur les larves est bien connu, pour ma part, j’ai constaté un seule fois en 5 ans quelques larves mortes devant une ruche quand je testais le lithium dans du sirop de nourrissement. Mais je ne suis pas assez présent sur mes ruches pour faire une observation méticuleuse, toutefois aucun affaiblissement des colonies.
                On peut voir les choses de deux manière, la première est de dire qu’avec un traitement juste après la récolte et un autre en hiver, ce n’est pas un problème, juste après récolte, c’est au pire l’équivalent qu’une rupture partielle de ponte qui a moins de conséquence qu’un encagement de reine. Et pour l’hiver, c’est hors couvain.
                On peut aussi essayer de limiter au maximum ce souci de toxicité sur les larves. D’abord en ne mettant le lithium que dans une eau très légèrement sucrée en été ou en dégouttement en hiver, comme cela il n’y aura à priori aucun stockage. Il est aussi possible d’imaginer un traitement avec des lanières de carton imprégnées de glycérine + lithium, sur le même principe que pour l’acide oxalique. Un dégouttement à la glycérine + lithium serai aussi intéressant à tester.

                Ange, depuis la mise en lumière de l’effet toxique du lithium sur le varroa en 2018, il y a eu plusieurs études sérieuses avec publication qui on toutes conclus à une très bonne efficacité du lithium , mais rien en France à ma connaissance.

                J’ai entendu parler sur les forums d’un essai qui aurai été fait par l’ITSAP qui aurai conclu à l’inefficacité total du lithium, mais je n’ai retrouvé aucune publication, aucune procédure, aucun protocole utilisé.

                Je ne sais donc pas si c’est juste une légende urbaine ou si ils ont vraiment fait un essai.
                En tout cas si il veulent que je leurs explique comment se rendre compte très facilement de l’efficacité du lithium, je suis à leur disposition.

                  Rang: Nourrice
                  Messages: 92
                  11 pts

                  Merci pour les infos et les détails.
                  Soutient à toi !

                    Rang: Nourrice
                    Messages: 68
                    Localisation : 38680 Saint-Just-de-Claix, Is
                    16 pts

                    Comptage les 05, 06,et 07/11 puis le 10/11 sur 3 jours.
                    Pour la D5 suite aux chutes antérieurs, elle a reçu le 04/11 un dégoutement de 120ml de sirop avec 2g de LiCl

                    D2 : 4, 5 et 3 puis 3 (soit 1/jour)
                    D3 : 0, 2 et 3 puis 2 (soit 0.66/jour)
                    L4 : 0, 0 et 2 puis 3 (soit 1/jour)
                    D5 : 3, 1 et 1 puis 2 (soit 0.66/jour)
                    D6 : 6, 6 et 0 puis 6 (soit 2/jour)
                    D7 : 1, 3 et 1 puis 3 (soit 1/jour)
                    D8 : 2, 0 et 0 puis 0 (soit 0/jour)
                    L9 : 7, 6 et 1 puis 12(soit 4/jour)

                    Apparemment le traitement du 22 octobre sur la D5 a été assez efficace, il faut dire qu’il n’y a plus bcp de couvain et donc de chance d’échapper au traitement pour le varroa.

                    A la mi décembre, en espérant que le temps le permette, elles recevront toutes un dégoutement d’environ 100/120ml avec 2g de LiCl par ruche.
                    Si comme espéré, il n’y a plus de couvain, le reste des varroas devraient succomber et me permettre d’être tranquille jusqu’à la récolte de l’année prochaine à la mi juillet.

                      Rang: Nourrice
                      Messages: 68
                      Localisation : 38680 Saint-Just-de-Claix, Is
                      16 pts

                      je réfléchi à faire une sorte de mode d’emplois mais je ne suis pas très à l’aise avec cela.

                      D’abord il y a dans ce post toutes les infos nécessaires pour faire une “expérimentation”.

                      Par ailleurs, l’utilisation d’un nouveau produit qui n’a pas d’AMM et n’a donc pas été encore suffisamment testé nécessite de s’y intéresser en détail avant même d’expérimenter.

                      Il y a aussi quelques inconnues a éclaircir, par exemple dans le cas d’un nourrissement, la quantité de lithium qui peut rester stocker dans le sirop qui s’il n’est pas consommer entièrement peut par la suite être remonter dans les hausses au printemps.
                      En effet, bien qu’un petit “supplément” de lithium dans le miel récolté (qui d’ailleurs en contient toujours une faible quantité) ne pose absolument aucun problème à la plupart des éventuels consommateurs, il en est tout autrement pour une femme enceinte. Le risque est très faible pour une faible quantité de lithium, mais les complément alimentaire à base de lithium sont fortement déconseillé pour elles sauf pour celles qui sont bi polaires pour qui le traitement sera diminué mais pas arrêté. (le risque est, à dose importante, une malformation cardiaque du fétus)

                      Tout cela pour dire qu’il n’est pas question pour l’instant de vendre ou donner du miel produit avec des ruches traitées au lithium.

                      Le risque est quasi inexistant mais un miel doit être sûr à 100%, surtout pour une femme enceinte.

                      Donc vous pouvez manger votre miel, le faire gouter, mais pas aux femmes enceintes par précaution.

                      Plutôt qu’un mode d’emplois, je donnerais juste quelques recommandation qui sont certes des évidences mais bonnes à rappeler.

                      1) Ne traiter uniquement qu’après la récolte et jusqu’à la rupture de ponte de fin d’année.

                      2) Ne pas mettre dans une ruche standard (Dadant 10 cadres) plus de 2 grammes de chlorure de lithium ou 4 grammes de carbonate de lithium à la fois, ou si vous préférez pour un traitement.

                      3) Pour un nourrissement, ne mettre qu’une toute petite proportion de sirop, juste ce qu’il faut pour qu’elles le prennent sans stocker. (aussi bien les 2g de chlorure que les 4g de carbonate à mélanger avec 1 à 2 litres d’eau + un peu de sirop)

                      4) Pour un égouttement c’est aussi au maximum 2g de chlorure ou 4g de carbonate par ruche avec une concentration maximum de 500Mmol soit au moins 100ml de liquide pour 2g de chlorure ou 4g de carbonate.

                      5) le carbonate doit être dissous dans une cuillère à soupe de vinaigre de cidre avant d’être mélangé au liquide qui doit être le plus froid possible pour le mélange et qui peut être réchauffé par la suite.

                      6) Pour une expérimentation significative, comme pour tout traitement, il faut faire des comptages avant, juste après et par la suite à intervalles réguliers jusqu’à un mois ou deux après le dernier traitement d’hiver.

                      Également, Je rappelle que c’est uniquement à titre informatif et qu’il est interdit de vendre ou donner du miel ou des produits de la ruche après un traitement qui n’a pas d’autorisation de mise sur le marché.

                      Pour finir, pour ceux qui ne sont pas à l’aise avec les calculs de doses il y a un site avec une page pour convertir les mMol en gramme et inversement.

                      https://fr.planetcalc.com/6777/

                      Dans la fenêtre de gauche “formule de la substance” il faut bien orthographier, LiCl pour le chlorure de lithium et Li2CO3 pour le carbonate de lithium.
                      Cocher “moles vers grammes” et entrer dans “quantité de substance,moles” 0.025 à 0.050 car dans les études la concentration efficace utilisée en nourrissement se situe entre 25 et 50 millimoles par litre.
                      Le résultat donne environ entre 1 et 2 grammes pour le LiCl et entre 2 et 4 grammes pour le Li2CO3.
                      Pour un égouttement les concentrations efficace dans les études donne entre 250 et 500 millimoles par litre. Il faut donc 10 fois plus en gramme par litre à la préparation, par contre, on en met 10 fois moins dans un ruche.
                      En gros, avec 20 grammes de LiCl ou 40 grammes de Li2CO3 dans 1 litre de liquide (sirop lourd) on doit traiter au moins 10 ruches standards.

                        Rang: Butineuse
                        Messages: 439
                        -2 pt

                        <p style=”text-align: left;”>On ne peut pas utiliser un produit sans AMM, c’est interdit. D’ailleurs tout ce que tu décris est aussi interdit.</p>

                        • Cette réponse a été modifiée le il y a 5 mois par ced1334.
                          Rang: Nourrice
                          Messages: 68
                          Localisation : 38680 Saint-Just-de-Claix, Is
                          16 pts
                          ced1334 a dit :

                          <p style= »text-align: left; »>On ne peut pas utiliser un produit sans AMM, c’est interdit. D’ailleurs tout ce que tu décris est aussi interdit.</p>

                          C’est pour cela que j’ai bien écrit tout en haut que :

                          Je rappelle que c’est uniquement à titre informatif et qu’il est interdit de vendre ou donner du miel ou des produits de la ruche après un traitement qui n’a pas d’autorisation de mise sur le marché.

                          Il est d’ailleurs tout aussi interdit de mettre un peu de vinaigre de cidre dans un sirop de nourrissement pour prévenir la nosémose.
                          Pourtant les ADA le suggère sans prévenir de l’interdiction.
                          Page 12
                          https://www.adage.adafrance.org/downloads/documents%20ressources/2014_maladies_des_abeilles-connaissances_de_base.pdf

                            Rang: Butineuse
                            Messages: 439
                            -2 pt

                            Oui j’ai bien vu ce message.
                            Mais ce message ne te permet pas d’outrepasser la loi. En effet, même si tu notes ce message, il est interdit de réaliser ce traitement. Et c’est tout aussi interdit de décrire ce que tu fais. Bref, tous ces posts n’ont pas lieu d’être.

                            Le vinaigre n’est pas interdit je ne vois pas pourquoi cela le serait.

                              Rang: Nourrice
                              Messages: 68
                              Localisation : 38680 Saint-Just-de-Claix, Is
                              16 pts

                              Je suis preneur des références exactes de la loi dont tu parle aussi bien pour réaliser ce traitement que pour en parler ici.
                              Si le vinaigre n’est pas interdit dans une ruche, je vois pas pourquoi le lithium le serait.
                              Mais si tu pense qu’il peut y avoir une raison qu’il y ai une différence entre les deux, je suis preneur.

                                Rang: Nourrice
                                Messages: 68
                                Localisation : 38680 Saint-Just-de-Claix, Is
                                16 pts

                                Suite des comptages avant le dernier traitement de mi-décembre
                                Comptage sur 15 jours le 25 puis sur 24h le 26:

                                D2 :21 (soit 1.4/jour) puis 1
                                D3 :14 (soit 0.9/jour) puis 0
                                L4 : 6 (soit 0.4/jour) puis 0
                                D5 : 4 (soit 0.26/jour) puis 0
                                D6 :13 (soit 0.86/jour) puis 2
                                D7 : 6 (soit 0.4/jour) puis 0
                                D8 : 5 (soit 0.33/jour) puis 0
                                L9 : 11(soit 0.73/jour) puis 4

                                Dernier comptage dans 6 jours puis traitement par égouttement le WE du 16/17 (si le temps le permet)

                                  Rang: Reine
                                  Messages: 1307
                                  4 pts

                                  Je me souviens, qu’il y a quelques années, lorsque l’on abordait le sujet du traitement à base d’AO, çà provoquait un tollé, de la part d’un bon nombre d’apis, encore présent sur le forum……. ;)
                                  Actuellement, le lobby des labos, vous refile de l’AO, sous toutes ses formes…..en multipliant le prix par 4…..
                                  T’occupe GUGUS, et poursuis ton expérimentation.
                                  Chapeau pour le boulot !!

                                    Rang: Nourrice
                                    Messages: 68
                                    Localisation : 38680 Saint-Just-de-Claix, Is
                                    16 pts

                                    Pas de souci pour le fait de poursuivre, cela fait maintenant 5 saisons que je traite avec le lithium, comme cela fonctionne très bien, c’est devenu mon traitement habituel.
                                    Par contre si il y en a que ça inquiète, je tiens à les rassurer  :whistle:

                                      Rang: Butineuse
                                      Messages: 439
                                      -2 pt

                                      Gugus, tout d’abord, nul n’est censé ignorer la loi. Qui plus est celle qui concerne une activité à laquelle on s’adonne.
                                      Je te conseille donc la lecture du code de la santé publique. Plusieurs articles traitent des AMM et notamment vétérinaire.
                                      Il y est dit que lorsque l’on utilise un médicament, substance à traiter de façon préventive ou curative une maladie, on est tenu de le faire avec un médicament ayant obtenu une autorisation de mise sur le marché.
                                      Le vinaigre peut être mélangé au sirop. Cette mixture a pour objectif un nourrissement. Ce n’est donc pas un médicament.
                                      Ne vois tu pas non plus la différence entre lithium et cire, sirop, cadres…
                                      La différence est donc bien le but de soigner.
                                      Tu fais cela au détriment de la santé de tes abeilles, les consommateurs et aussi toi. Dans le rappel de la DGAL il est aussi indiqué qu’il est interdit de parler de mixtures maisons au risque de se voir faire éliminer les colonies concernées. Tes posts sont bien illégaux. Il ne renvoient pas non plus une bonne image des api. Que penserait un consommateurs voyant un apiculteur faire des essais sur ses colonies en balançant du lithium dans ses ruches. Que cela est évidemment interdit. Et bien moi je te le dit il se dirait je ne vais plus acheter du miel. Imagine que les médias découvre ces pratique de cochon. Déjà que bon nombre de producteurs ont du mal en ce moment à vendre leur production. Franchement c’est déraisonnable. En plus dans quel but tout ça. Sachant que l’on a au moins une bonne douzaine de médicaments, il y en a pour tous les goûts…je ne comprends pas cette volonté de sortir des clous….

                                      • Cette réponse a été modifiée le il y a 4 mois et 3 semaines par ced1334.
                                        Rang: Nourrice
                                        Messages: 68
                                        Localisation : 38680 Saint-Just-de-Claix, Is
                                        16 pts

                                        ced1334, je n’ai toujours pas les références exacte de la loi qui interdit.
                                        Pour le vinaigre il est bien donné de façon préventive, ce n’est pas l’alimentation habituelle des abeilles, tu le sais aussi bien que moi.
                                        Le lithium, a moins qu’elles ne boivent jamais d’eau, ce dont je doute, tes abeilles en ingurgitent, certes de faible dose, mais chaque jour, comme nous tous d’ailleurs. L’eau c’est bien une nourriture habituelle pour tous et pas un médicament ?
                                        Pour la santé de mes abeilles, sur 5 saisons je n’ai perdu qu’une colonie de nosémose soit moins de 1% par ans.
                                        Les consommateurs ? quels consommateurs ? je suis le seul a manger mon miel. Et si je le mange, c’est que je sais parfaitement ce qu’est le lithium, j’en donne à mes patients qui en prennent tous les jours et depuis des années. Je connait parfaitement les doses qui sont bonne pour la santé de tous, celles qui sont bonne pour mes patients et celles qui sont toxique. Par ailleurs tous cela est parfaitement théorique, 4 à 5 mois après traitement  le lithium ne peut pas se retrouver dans mes hausses avec des teneurs supérieur au taux que tu retrouvera, si tu le fait analyser, dans ton propre miel. Par contre dans mon miel il n’y a pas de résidu d’amitraz… et dans le tiens ?
                                        Sache que le lithium aussi bien dans le corps humain que dans celui des abeilles s’élimine très rapidement, ne s’accumule pas, ne produit aucun résidu.
                                        Bref, renseigne toi sur ce qu’est réellement le lithium, sur les études déjà publiées et puis on en reparle.
                                        Tu y apprendra que par exemple une étude a monté qu’il semble bien que le lithium renforçait le système immunitaire des abeilles contre les virus qui se développent grâce aux infestations du varroa et qui tuent les colonies. Toutes les références sont plus haut sur ce sujet.

                                        Pour ceux qui ont du mal à vendre leurs productions, c’est certainement pas du bio, et si il n’y mettait pas d’amitraz ou autres produits dangereux, ils vendraient plus facilement.
                                        Que penserait un consommateur qui saurait qu’il y a des résidus d’amitraz dans sont miel ? Et bien moi je te le dit il se dirait, je ne vais plus acheter ce miel, il va acheter du bio. Imagine que les médias découvre ces pratiques de cochon.

                                        Mes collègues de boulot, quand je leurs dit que je met du lithium, et comment je le met dans mes ruches, vu qu’ils connaissent aussi bien que moi ce qu’est le lithium, cela ne les choque pas, par contre quand je leurs dit que dans tous les miels non bio, il y a de forte chance de retrouver des résidus d’amitraz, leurs cheveux se dressent sur leurs têtes (enfin pour ceux qui en ont encore)

                                        • Cette réponse a été modifiée le il y a 4 mois et 3 semaines par gugus.
                                        • Cette réponse a été modifiée le il y a 4 mois et 3 semaines par gugus.
                                          Rang: Nourrice
                                          Messages: 92
                                          11 pts
                                          gugus a dit :

                                          Pour ceux qui ont du mal à vendre leurs productions, c’est certainement pas du bio, et si il n’y mettait pas d’amitraz ou autres produits dangereux, ils vendraient plus facilement.
                                          Que penserait un consommateur qui saurait qu’il y a des résidus d’amitraz dans sont miel ? Et bien moi je te le dit il se dirait, je ne vais plus acheter ce miel, il va acheter du bio. Imagine que les médias découvre ces pratiques de cochon.

                                          Mes collègues de boulot, quand je leurs dit que je met du lithium, et comment je le met dans mes ruches, vu qu’ils connaissent aussi bien que moi ce qu’est le lithium, cela ne les choque pas, par contre quand je leurs dit que dans tous les miels non bio, il y a de forte chance de retrouver des résidus d’amitraz, leurs cheveux se dressent sur leurs têtes (enfin pour ceux qui en ont encore)

                                          +1
                                          idem pour moi

                                            Rang: Butineuse
                                            Messages: 439
                                            -2 pt

                                            Je me fiche pas mal de ton argumentaire dans lequel tu te complets pour te rassurer de faire n’importe quoi. Visiblement tu ne sais pas comment est obtenue une AMM, les études réalisées  afin de prouver que le traitement concerné n’a aucun effet néfaste sur la santé. Tu ne sais pas ce qu’est une LMR.
                                            Je me fiche pas mal de l’avis de tes collègues. Tu avances cela en argument d’autorité ridicule.
                                            Aussi tous les api non certifié bio ne traitent pas forcément à l’amitraze.
                                            Concernant les consommateurs, ils  veulent savoir si les traitements sont fait dans les règles. 95% ne savent même pas ce qu’est l’amitraze.
                                            Le miel bio est encore plus durement touché par la crise car il n’est quasiment plus valorisé en rapport du miel conventionnel.
                                            Bref, quoique tu en penses, Il y a une loi elle est la même pour tous, et elle nous protège. L’article de loi en question:
                                            « Article L5141-5 – Code de la santé publique »
                                            https://www.legifrance.gouv.fr/codes/article_lc/LEGIARTI000021666237/2014-10-15
                                            Ainsi que la note de la DGAL d’octobre  2020 et qui rappelle ces règles et ajoute qui est interdit de détails ces traitements hors des règles.

                                            Ah oui le sirop non plus n’est pas un aliment habituel des abeilles, l’hypothétique vinaigre additionnel n’est là que pour aider à l’assimilation. Ce n’est donc pas une substance destinée à guérir d’une maladie. Donc pas un médicament. De toute façon, le sujet n’est pas là. D’ailleurs j’achète mon sirop tout prêt.

                                          20 sujets de 21 à 40 (sur un total de 72)
                                          • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.
                                          Ruches & Apiculture

                                          Ruches et Apiculture