20 sujets de 1 à 20 (sur un total de 67)
    • Rang: Nourrice
      Messages: 67
      Localisation : 38680 Saint-Just-de-Claix, Is
      16 pts

      Bonjour, je reposte ici une suite d’essais qui avaient été supprimés du forum.

      Je vous livre mes observations qui ne sont qu’informatives, pour ceux que cela intéressent… et que j’ai aussi posté ailleurs.

      Je rappelle que c’est uniquement à titre informatif et qu’il est interdit de vendre ou donner du miel ou des produits de la ruche après un traitement qui n’a pas d’autorisation de mise sur le marché.

      C’est un peu long, cela rend compte de plusieurs années de test.
      Au départ, tout est parti d’une étude publié en 2018 : http://www.nature.com/articles/s41598-017-19137-5

      Le 30 aout 2019 :
      Comme cela pouvait être prévu, le nombre de chutes augmente en cette fin de saison.
      Pour la kényane, je suis toujours en dessous de 10/J, mais sur la Dadant autour de 23/j, je vais donc passer à l’action sur la Dadant.
      Je prévois le protocole suivant, et vous pouvez me dire ce que vous en pensez.

      Comptage sur 48 h avant traitement puis traitement 1g de carbonate de Li (13,5mmol) dans une ou deux cuillères de vinaigre de cidre puis dans 1 litre de sirop.

      Comptage sur 72 h puis comptage sur 48 h et enfin comptage sur 48 h 14 jours plus tard.

      Le 8 septembre :
      Voici ce que j’ai pu observer cette semaine.
      J’ai ainsi d’abord fait un comptage sur 48 h.
      Je suis retombé à 12/J sur la Dadant (24 en 48 h)
      Sur la kényane j’étais à 13/J (26 en 48 h)
      J’ai traité la Dadant en premier le même jour à la suite du 1er comptage.

      Puis j’ai traité la kényane avec 2 jours de décalage par précaution.
      À 72 h après traitement (sur 3 jours) j’ai compté 262 chutes sur la Dadant et 73 sur la kényane.

      J’ai pu faire un 2eme comptage de 150 chutes sur la Dadant entre le 3eme et le 5eme jour après traitement donc sur 48h.
      Je n’ai pas pu le faire sur la kényane du fait des 2 jours de décalage.

      J’y retourne dans 12 jours pour 1 semaine… à suivre
      Pour les abeilles, rien de particulier, en tout cas pas de fatigue.
      En ce moment, il y a encore pas mal de fleurs dans les prairies autour et elles sont en pleine activité, elles rentrent énormément de pollen.
      Dimanche j’ai trouvé que sur la kényane elles étaient un peu plus excitées qu’à l’habitude, mais le temps était couvert avec des petites averses passagères et j’ai l’impression que dès qu’il y avait éclairci, elles fonçaient comme des malades pour aller récolter avant l’averse suivante.

      Pour les varroas, avant traitement, pas loin de la moitié étaient claires, ce sont semble-t-il ceux qui sont expulsés à la naissance des abeilles et au nettoyage des alvéoles à la suite.
      Après traitement, ils sont tous bien noir.
      J’ai aussi trouvé 3 à 4 fourmis mortes sur le lange.
      Pas de traces de larve ou de nymphe.

      Le 30 septembre :
      Suite de mes essais au carbonate de lithium.
      La semaine dernière, 20 jours après traitement, j’ai fait pour commencer un comptage sur 24h.

      Sur la Dadant j’ai compté 102 chute et sur la kényane 29.
      Ce sont tous des varroas morts et bien noirs contrairement à ceux qui étaient tombés avant traitement qui étaient pour moitié très clair et encore vivant.
      Je me suis demandé si 1g était bien suffisant pour que chaque abeille ait bien la dose suffisante, je pense aussi qu’elles ont stocké et n’ont pas tout absorbé.
      J’ai décidé de refaire un traitement avec cette fois 2g pour 1l de sirop sur chaque ruche.
      A noté que pour bien dissoudre le carbonate de lithium dans le sirop, je fais une première dissolution dans une cuillère à soupe de vinaigre de cidre, puis dans le sirop.
      Il faut mettre le mélange au frigo, car le froid favorise une meilleure dissolution.
      À environ 2/3° en agitant bien et en laissant reposé il n’y a plus de dépôt résiduel.

      Juste après ce nouveau traitement, j’ai fait un nouveau comptage sur 72 h.

      Sur la Dadant j’ai compté 236 chutes (79/j) et sur la kényane 83 (28/j).

      L’augmentation de la dose ne semble pas augmenter la rapidité du traitement, c’est aussi ce qui avait été observé dans les études.
      Par contre, j’ai observé sur la kényane quelques larves (20 à 30) qui sont tombés le premier jour après traitement.
      Nouveau comptage 4 et 5 jours après traitement, 156 (78/j) sur la Dadant et 36 (18/j) sur la kényane.
      Pour finir, un dernier comptage sur 24 h 6 jours après traitement, 80 sur la Dadant et 12 sur la kényane.
      Toujours avec des varroas à 90/95% morts et bien noirs.

      Maintenant je n’y retourne que le 11 octobre.
      En fonction des comptages je verrai en novembre pour un traitement AO.
      Ça pose plus de question que ça donne de réponse pour l’instant.
      Comme je disais, elles ont à mon avis fait du stockage, 1 litre en moins de 24 h, ce n’est pas que leurs consommations journalières.
      Comme par ici elles sont encore très actives avec la semaine dernière des températures à 28° l’après midi, elles ont le choix entre nectar (beaucoup de lierre ici) et sirop.
      De plus on peut penser qu’il y a des chutes au fur et à mesure des naissances si elles prennent du lithium dés leurs sortie du couvain.

      Ce qui m’intrigue aussi, c’est que sur la Kényane je suis passé d’environ 13 chutes avant traitement (02/09) à 12 au dernier comptage (28/09) en passant par un pic à 29 (22/09) alors que j’ai constaté (juste avant le traitement) du couvain sur quasiment toutes les barrettes… et un peu de miel sur le haut des rayons ; je m’inquiète d’ailleurs pour leurs provisions pour cet hiver.

      Elles ont toujours 2 ou 3 barrettes avec amorce pour continuer de construire et stoker.

      Sur la Dadant je suis passé de 12 chutes avant traitement (02/09) à 80 au dernier comptage (28/09) en passant par un pic à 102 (22/09) ; et sur celle-ci il y avait (juste avant le traitement) 4 à 5 cadres de couvain et tout le reste de la 10 cadres rempli à raz bord de miel operculé ; sur le 2eme traitement elles ont d’ailleurs mis entre 24 et 48 h pour tout récupérer le sirop.

      Le 17 octobre :
      Suite des essais, j’ai fait un comptage sur 6 jours du 6 au 12/10.

      Pour la Dadant j’ai 44 chutes soit 7,3/J et pour la Kényane j’ai 38 chutes, soit 6,3/J.
      J’ai refait un traitement le 12/10 avec 1g pour 1l pour la Kényane et 2g pour 1l sur la Dadant.
      Je n’ai pu faire qu’un comptage sur 24 h entre le 12 et le 13/10.
      La Dadant 60 chutes et la Kényane 11 chutes.
      J’y retourne le 26/10.

      Le 30 octobre :
      Suite des essais, j’ai fait un comptage rapide le 25/10 sur 24 h.
      Résultat environ 55 sur chacune des deux ruches.
      À ce stade, j’ai 2 hypothèses principales : La première, c’est que ce sont des chutes naturelles et donc pour X raison le lithium n’est pas efficace dans ma configuration. (cela n’explique pas pour autant le passage de 10 chutes à 87 du jour au lendemain sur la Dadant.)
      La 2eme hypothèse est que ce ne sont pas des chutes naturelles, mais des abeilles qui se débarrassent des varroas dès leurs naissances après s’être nourris du sirop au lithium stocké.

      Les températures tournent encore en ce moment autour des 19/20° en journée et samedi vers 17 h il y avait devant la Dadant toute une brigade qui faisait leur soleil d’artifice.
      Le lithium n’a qu’une action systémique, c’est-à-dire que contrairement à tous les autres traitements, il faut que les abeilles se nourrissent du produit pour que le varroa soit éliminé.

      Par ailleurs, le lithium ne peut pas traiter le couvain.
      Depuis le 1er traitement, c’est 3 litres de sirop que chaque ruche a reçu en environ un mois, le litre était à chaque fois “consommé” en moins de 24 h, il y a donc eu forcément stockage.
      Pour y voir plus clair (et pas dans pour un traitement hors couvain) j’ai fait le 27/10 un traitement AO par dégouttement 40g/l et 30ml par ruche.
      J’ai remis mes langes dans la foulée, j’y retourne vendredi pour compter.

      Soit j’ai une forte augmentation des chutes et c’est la première l’hypothèse qui l’emporte, soit pas l’augmentation significative et ce serait plutôt la 2eme et cela poserait la question de traiter sans stockage ; avec du candi en hiver ? Avec l’eau très légèrement sucrée en été ?

      Le 04 novembre :
      Suite des essais…
      j’avais ainsi fait un traitement AO le 28 sur mes 2 ruches et laissé les langes pour contrôle des chutes que j’ai fait 4 jours plus tard le 01/11.
      Sur la Dadant, seulement 10 (bien que ce ne soit pas très significatif, cela fait 2,5/J) alors d’au départ, elle semblait plus infestée que la Kényane.
      Sur la Kényane j’ai compté 362 (moyenne de 90/J).
      Devant un tel écart, j’ai été plus que très surpris et forcement plein de questionnement.
      Pour l’AO c’était le même mélange (j’en avais fait 1 demi-litre) et le même dosage 3ml par intercadre/interbarrette.
      La seule différence, c’est que les barrettes de la Kényane peuvent être légèrement inclinées de manière à arroser les abeilles sur toute la surface de la construction. Alors que sur la Dadant, si on ne sort pas les cadres comme j’ai fait, on arrose surtout les abeilles sur les hauts de cadres sinon ça passe entre les cadres et coule sur le grillage.
      Mais normalement ce ne doit pas avoir d’incidence sur l’efficacité.
      Comme j’avais encore un peu de temps, j’ai refait un comptage sur 24 h et là j’ai eu 0 sur la Dadant et 1 sur la Kényane.
      Avant de repartir, j’ai remis les langes pour 7 jours, histoire de bien confirmer ce dernier résultat.

      Le problème du stockage du sirop au lithium reste entier puisqu’il reste dans le corps et même s’il est operculé, il peut arriver qu’une petite, voir toute petite partie soit remonté dans les hausses par les abeilles par la suite.

      L’année prochaine je pense faire des essais après récolte avec de l’eau au lithium dans un nourrisseur extérieur et si elles n’en veulent pas, j’ajouterai 5 ou 10% de sucre ou de miel, mais à l’intérieur pour éviter le pillage.

      12 novembre 2019 :
      J’ai fait un dernier comptage hier, les langes sont restés 8 jours.

      Résultat : 0 pour la Dadant et 6 pour la Kényane ce qui fait 0.75 par jour en moyenne.
      Je me dis que j’aurai pu attendre finalement un peu plus avant de faire l’AO.

      J’ai cherché sur le web des infos sur les teneurs en lithium du miel.
      À part le fait que tous les miels en contiennent bien à l’état naturel, ce qui n’est pas surprenant puisque l’eau ou même les eaux dit minérales en contiennent aussi ; je n’ai pas trouvé de valeur moyenne.

      Si quelqu’un ici a des tuyaux pour faire analyser les miels, je peux envoyer des échantillons. Pour moi en tant qu’amateur cela n’a qu’un intérêt de curiosité, je ne compte donc pas dépenser d’argent en analyse.
      Par contre, pour ceux qui vivent de cette activité, c’est sans doutes des infos importantes pour pouvoir lancer des essais à plus grandes échelles et peut être obtenir des autorisations d’utilisation.
      Je pense en particulier à ceux qui sont en bio puisque le lithium est déjà dans le miel à l’état naturel.

      25 février 2020 :
      Depuis décembre, plus l’ombre d’un varroa sur mes langes, je suis impatient qu’ils reviennent pour tester le chlorure dans l’eau de boisson pour éviter le stockage dans les rayons.

      12 aout 2020 :
      Après une récolte un peu tardive ce WE, j’ai repris mes essais avec le Lithium.

      L’année dernière j’avais incorporé du Carbonate de Li dans du sirop avec une certaine efficacité, mais il y avait clairement un problème de stockage de ce sirop et le risque que l’année suivante un peu de ce sirop se retrouve dans les hausses.
      Cette année, j’ai choisi de traiter avec du chlorure de Li dans l’eau de boisson des ruches.

      J’ai dissous 2g de Chlorure de Li dans un litre l’eau.
      Le carbonate ne se dissout pas complètement dans l’eau alors que pour le chlorure, aucun problème.
      J’ai ensuite donné 50cl à chaque ruche (4 ruches avec donc 2 litres de ce mélange)

      Pour les Dadant avec des nourrisseurs extérieurs et pour une Kényane avec un nourrisseur interne.
      Cette année, j’ai trois Dadant et une Kényane, il y a la kényane et la Dadant de l’année dernière et 2 nouvelles Dadant issues de la division des 2 ruches traitées de l’année dernière. (Un peu galère de mettre des barrettes de couvain de kényane dans des cadres Dadant…)

      Avant traitement, Les 2 nouvelles ruches ayant subi une rupture de ponte au printemps à la division ne sont pour l’instant que peu impactés par le varroa (comptage sur 7 jours à moins de 5)
      Sur la kényane, 9 sur 7 jours et par contre sur l’ancienne Dadant, la plus active, une centaine de chutes sur 7 jours.

      48 h après avoir donné la boisson, je constate que pour l’ancienne Dadant et la Kényane les nourrisseurs sont vides, pour les 2 nouvelles ruches, ils sont encore à demi et au trois quarts plein.

      Toujours après 48 h j’ai compté environ 650 chutes sur l’ancienne Dadant et une centaine sur la Kényane.
      Pour les 2 nouvelles, j’attends que les nourrisseurs soient vides pour compter.
      Pour l’ancienne Dadant bien infesté, je continue de compter et je pense traiter à nouveau à six jours du premier traitement.

      14 aout :
      Suite des essais dans l’eau de boisson.
      Les deux nouvelles Dadant ont fini leurs 50cl en 6 jours.
      Peu infestés, le comptage est rapide.
      Sur 5 jours (48+72h) 58 chutes pour l’une et 15 pour l’autre.

      Pour la Kényane et l’ancienne Dadant, un nouveau comptage sur 72 h (après le 1er sur 48 h décrit plus haut) a donné 65 pour la kényane et 262 pour la Dadant.

      À la suite, j’ai fait un comptage sur 24 h pour voir sur quelles ruches j’allais faire un 2eme traitement à 6 jours.

      J’ai compté 8 et 3 chutes sur les nouvelles Dadant, 14 pour la kényane et 60 pour l’ancienne Dadant.

      J’ai fait ce soir un 2eme traitement (toujours 1g de LiCl dans 50cl) pour ces deux dernières ruches.
      Je referais un comptage à 48 h puis sur 72 h et enfin à 5 jours sur 24 h.

      18 aout :
      Suite des comptages sur toutes les ruches et sur 2j ½ (60 h) puis sur 24 h, les deux Dadant qui n’ont eu qu’un traitement le 8 aout.

      0 sur 60 h puis 1 sur 24 h pour l’une ; et, 14 sur 60 h puis 7 sur 24 h pour l’autre.

      Pour la Dadant ancienne bien infestée qui a reçu deux traitements les 08 et 14 aout : 748 sur 60 h puis 111 sur 24 h.
      Pour finir, la kényane qui a aussi reçu deux traitements aux mêmes dates : 81 sur 60 h puis 24 sur 24 h.
      C’est toujours du varroa bien carbonisé, pas des chutes naturelles où ils bougent encore pour la plupart, surtout sur 24 h.

      En fin de semaine, je vais faire un 3eme traitement pour la Dadant et la kényane et un 2eme pour la Dadant qui n’a eu qu’un traitement et qui a eu 14 chutes sur 60 h.
      Peut-être que la solution la plus efficace serait de leur laisser de l’eau au Li en continu sur une vingtaine de jours pour couvrir un cycle complet et qu’au fur et à mesure des naissances, les varroas du couvain soient tous éliminés.

      Je réfléchis aussi à l’idée de mettre du Li dans du candi pour l’hiver pour remplacer le traitement AO.

      25 aout :
      Il y a un effet systémique sans doute sur le système nerveux de l’acarien, mais une étude laisse penser qu’il y a aussi un effet par contact.

      Une autre étude semble montrer que l’élévation du taux de lithium dans le miel ne se produit que pendant le traitement avec un pic 3 jours après traitement par lithium dans un sirop.

      J’ai refait un comptage vendredi dernier, sur 72 h et à 10 jours du traitement du 8 aout, pour les deux Dadant issues de division, j’ai 0 et 8 soit 0 et 2.6/j.
      Pour l’ancienne Dadant qui en est à son 2eme traitement (8 et 14 aout) sur 72 h et à 4 jours du dernier, j’ai 198 soit 66/j.
      Pour la kényane qui est dans la même configuration de l’ancienne Dadant, j’ai 95 soit environ 32/j.

      Le samedi, j’ai traité à nouveau toutes les ruches avec 1,5g de LiCl par litre et 50cl pour chaque ruche.
      Après 24 h, j’ai compté 20 et 23 sur les deux Dadant issues de division, 280 sur l’ancienne Dadant et 25 sur la kényane.

      2 septembre :
      Suite des comptages entre le 23 et le 29/08 soit 6 jours puis sur 48 h entre le 29 et le 31/08.

      Les deux nouvelles Dadant qui n’ont eu que 2 traitements sont à 5 et 6 sur 6 jours et 0 et 12 sur 48 h.

      L’ancienne Dadant à 65 sur 6 jours et 30 sur 48 h.
      Pour la kényane, 62 sur 6 jours et 16 sur 48 h.
      La nécessité de donner une eau peut-être un peu moins dosée, mais en continu sur une plus longue période qui couvre un cycle complet du couvain me semble de plus en plus évidente.

      Avec le sirop, le stockage ne posait pas ce problème, mais en créait d’autres.

      Je vais pouvoir faire un autre essai, j’ai récupéré 5 Langstroth d’un api qui ne peut plus s’en occuper pour raison de santé.
      Elles ont (malheureusement) reçu leurs languettes d’amitraz mi-aout.
      Je vais pouvoir mesurer si un apport de lithium accélère le rythme des chutes.

      11 septembre :
      Pour simplifier, la kényane sera K1, les Langstroth L2,L3,L4, L5 et L9, L’ancienne Dadant D7 et les deux autres Dadant issus de divisions de cette année D6 et D8.

      Un comptage sur 7 jours le 06/09 a donné

      K1>55 (7,8/J),
      D6>12 (1,7/J),
      D7>205 (29/J),
      D8>8 (1,1/J).

      Pour la D7 je vais redonner de l’eau avec 2g de Li par litre en continu.

      Mais les chutes qui restent importantes peuvent aussi avoir leur explication dans le fait qu’elles ont eu du sirop au carbonate de Li à l’automne dernier.
      Elles en ont stocké une bonne partie et elles ont peu consommé au point d’avoir encore de bonne réserve au printemps dans le corps de la ruche, au moins 4 cadres quasiment plein.

      Elle continu sans doute de consommer un peu de ces réserves au Li encore en ce moment.
      Cela entraine des chutes qui ne sont pas que les chutes naturelles observées hors traitements.

      Ce n’est pas le cas de la kényane qui avait peu de réserve et à qui j’ai dû donner du candi cet hiver.

      28 septembre :
      Je repends le compte rendu de mes essais depuis le 6/09 ou toutes les ruches ont reçu du lithium (entre 50cl et 2 litres dans l’eau en fonction du nombre de chutes)

      A noté que Les Langstroth L2, L3, L4, L5 et L9 ont aussi 2 lanières d’amitraz chacune.
      Je ne pensais pas les laisser, mais finalement je les laisse 6 semaines soit encore 15 jours pour voir et par la suite ces colonies seront passées en Dadant avec des cires sur cadre à jambage.
      J’ai fait des comptages sur une 1ere période entre le 6 et le 20/06 (sur 5 et 9 jours) puis sur une 2eme période entre le 20 et le 27/09 (sur 4,2 et 1 jours).

      pour K1 8 à 10/J puis 1 à 1,5/J
      pour L2 30 à 47/J puis 35 à 55/J
      pour L3 45 à 71/J puis 85 à 125/J
      pour L4 7 à 10/J puis 50 à 70/J
      pour L5 28 à 89/J puis 35 à 53/J
      pour D6 10 à 19/J puis 7 à 10/J
      pour D7 81 à 107/J puis 30 à 45/J
      pour D8 1 à 4/J puis 1 à 2/J
      pour L9 14 à 37/J puis 10 à 50/J

      La plupart des Langstroth ont encore pas mal de chute, et c’est normal, elles ont l’amitraz.
      Pour la kényane et les deux Dadant de cette année, la situation semble assez bien maitrisée.

      Pour l’ancienne Dadant, je vais faire un candi au lithium pour limiter le varroa jusqu’à l’arrêt de la ponte et un passage à l’acide oxalique.
      Avec le coup de froid de ces jours-ci l’activité a bien ralentie, les grappes sont déjà formées.

      29 septembre :
      Je n’incite personne à faire la même chose, chacun est responsable de ses actes et doit donc agir en conséquence et en fonction de ses connaissances.
      Par exemple utiliser l’AF n’est pas à la portée du 1er débutant venu, pour autant le mode d’emplois avec des variantes parfois très perso se trouvent dans tous les forums.
      Je ne cherche pas non plus à faire une comparaison entre amitraz et lithium.
      Dans les 5 Langstroth que j’ai récupérées, les lanières y étaient déjà, je fais avec pour cette année, c’est tout.
      Pour l’oxalique, si le candi au lithium n’est pas suffisamment efficace, je le ferai par sécurité comme l’année dernière, même si cela n’a pas vraiment servi à grand-chose sur ma Dadant puisque l’arrêt des chutes a été constaté avec l’arrêt des naissances et le traitement AO n’a entrainé aucune recrudescence des chutes.

      Pour le reste, je l’avais déjà dit, je ne vends pas, je produis pour ma conso perso, mais le lithium que je mets dans une ruche, je peux sans danger l’avaler, pour tous les autres produits anti-varroa, je n’essaierai surement pas.

      Reste à savoir s’il reste des traces de ce lithium qui s’ajoute au lithium naturellement déjà présent dans le miel.
      Mais à titre perso, je préfère, quand la reine n’a plus assez de place pour pondre dans le corps, que les abeilles remonte dans la hausse du miel un peu chargé en lithium, plutôt que chargé en amitraz.

      12 octobre :
      J’ai continué mes comptages le 3/10 sur 6 jours puis les 4, 5, 6, 7 et 8 sur 24h.

      K1: 0,5/j sur 6j puis 1/0/0/3/4
      L2: 50/j sur 6j puis 48/60/20/60/35
      L3: 56/j sur 6j puis 32/66/54/44/80
      L4: 27/j sur 6j puis 30/44/26/25/40
      L5: 29/j sur 6j puis 24/32/40/20/38
      D6: 2/j sur 6j puis 3/18/10/20/17
      D7: 45/j sur 6j puis 68/57/50/75/70
      D8: 0,66/j sur 6j puis 3/1/3/0/1
      L9: 11/j sur 6j puis 28/8/2/15/16

      Pour les L2,L3,L4,L5 et L9 je ne m’affole pas, elles ont les lanières d’amitraz que je devrais enlever le week-end prochain ou 15 jours plus tard si les chutes sont encore nombreuses, soit 8 ou 10 semaines environ après la pose.
      Par contre, la D7 semble encore bien infestée, mais c’est aussi celle qui est susceptible d’avoir stocké le plus de lithium dans le sirop et qui peut éventuellement être encore actif.
      Ces jours-ci, avec le froid, elles ne boivent pratiquement plus dans le nourrisseur externe.
      Cette étude :
      http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC7349892/
      explique bien qu’il peut y avoir une efficacité du lithium par effet contact.

      Pour continuer mes essais, le 8/10 j’ai vaporisé un mélange à moitié sirop et moitié eau avec 2g de chlorure de lithium par litre.
      Le mélange était tiède (environ 35°) et l’en ai vaporisé environ 50cl par ruche sur toutes les abeilles (vaporisation brève en une passe sans insister, mais sur les deux faces de tous les cadres et le reste sur les parois et le dessus des cadres).
      Il faut faire assez vite pour limiter au maximum le pillage.
      J’ai attendu le soir pour remettre les langes pour permettre une bonne aération.
      J’ai traité 4 ruches, la D7, la D6 ou le niveau de chute remonte lentement et deux Langstrot, celle qui a le plus et celle qui a le moins de chute à savoir L3 et L9.
      J’ai pu faire 3 comptages sur 24 h les 9, 10 et 11/10 :

      K1: 4/4/1
      L2: 35/10/0
      L3: 230/140/97
      L4: 62/42/16
      L5: 45/36/29
      D6: 127/104/31
      D7: 482/245/88
      D8: 8/5/1
      L9: 155/72/34

      Mes ruches n’étant pas à côté de chez moi, j’aurai la possibilité de refaire un comptage que samedi 17 sur 6 jours puis un autre le 18 sur 24 h.
      Il y a sans doute un effet contact par la vaporisation, mais aussi un effet systémique par le fait que les abeilles vont prendre une partie de cette eau sucrée.

      15 octobre :
      Comme j’ai écrit plus haut, a ne pas reproduire sans savoir exactement ce que l’on fait.
      Je ne viens pas ici pour me mettre en avant, mais sachez quand même que si je fais ces essais, c’est avant tout du fait que je connais très bien le lithium, ces caractéristiques, dosages possibles pour la consommation humaine, tous les risques et précautions en fonction des dosages, que dans le cadre professionnel (fonction publique hospitalière) j’en donne tous les jours à certains de mes patients, de l’ordre de 400mg à 1g par jours sur un traitement à vie. (sur 40 ans, on n’est pas loin des 15 kg de lithium)
      Et l’on a maintenant un siècle de recul sur ce traitement.

      Pour les résidus possibles dans le miel, je pars de l’hypothèse que jusqu’à 10% du miel d’un corps peut remonter dans une hausse.
      En réalité, j’ai lu que 5% était le maximum observé, mais je double par sécurité.
      La question qui reste, c’est la qualité du miel de la hausse si 10% vient du corps.
      Avec le lithium, avec disons 4g maxi sur une saison, environ 50% mangé par les abeilles et 50% stocké, sur ces 50%, 10% qui remonte, on est à 200mg.
      Pour autour de 15kg de miel dans la hausse, on arrive autour de 14mg/kg.
      Si le pot d’un Kg est torché par une seule personne en 15 jours, ce qui me semble déjà énorme, cela fait donc maxi 1mg par jours, ce qui est la quantité recommandée pour protéger ses neurones de toutes les maladies neurodégénératives (Alzheimer, Parkinson etc…)
      En réalité, on serait largement en dessous, vu qu’il ne va pas y avoir que du sirop au lithium dans le corps.
      Tout en sachant que ce lithium est tout aussi naturel que le magnésium, le calcium ou même l’oxygène, qu’il y en a déjà dans l’eau minérale, et dans le sang qui coule dans nos veines.
      Et fort heureusement, sinon nos neurones ne fonctionneraient pas correctement.

      Le but reste que le lithium ne passe pas du tout dans le miel ou tout du moins que la dose soit relativement similaire à la dose de lithium que l’on trouve dans un miel qui vient d’une ruche qui aurait été traitée autrement.
      Le fait de mettre le lithium dans l’eau de boisson permet déjà de beaucoup limiter un éventuel stockage.
      Je reprendrai cela la saison prochaine en m’y prenant un peu plus tôt, juste après avoir retiré les dernières hausses sur le châtaigner.

      19 octobre 2020 :
      Voici les comptages de ce Week-end, sur 6 jours puis sur 24 h (je rappelle que les Langstrot ont des lanières d’amitraz et la D7 du lithium avec de l’eau dans son nourrisseur Nicot qu’elles ne touchent pas beaucoup avec les températures actuelles).

      K1: 5 (1/j) puis 0
      L2: 75 (12,5/j) puis 50
      L3: 110 (18/j) puis 47
      L4: 160 (26/j) puis 35
      L5: 145 (22,5/j) puis 31
      D6: 92 (15/j) puis 10
      D7: 511 (85/j) puis 92
      D8: 8 (1,3/j) puis 3
      L9: 140 (22/j) puis 48

      Ce qui m’a un peu étonné dans les comptages des 9,10 et 11 octobre après vaporisation, c’est qu’après 6 semaines de traitement à l’amitraz, les L3 et L9 ont des chutes assez comparables en facteur de multiplication que les Dadant qui n’ont eu que les traitements au lithium ponctuels.

      Le plus gros score pour la L9 qui passe de 13,8/j avant traitement à 155 (X 11,2) puis 72 (X 5,2) et enfin 34 (X 2,45) après traitement. La L3 qui semblait plus infesté avec 55/j ne passe qu’à 230 (X 4,1) puis 140 (X 2,5) et enfin 97 (X 1.75).
      Les Dadant se situe dans la fourchette entre les deux.
      Peut-être que les lanières de la L9 sont moins efficace ou qu’il y a une résistance à la molécule sur cette ruche.
      Toujours est-il qu’une multiplication des chutes de X 4 à X 11 sur des ruches déjà traitées sur 6 semaines à l’amitraz n’est pas dû au hasard.

      22 octobre 2020
      Pour l’instant j’en suis à la 2eme saison d’essai.
      Mon sentiment est que c’est le traitement le plus naturel qui peut ce faire, en dehors du retrait de couvain de mâle.
      C’est aussi un traitement très performant si il est bien dosé et fait correctement.
      Le point d’interrogation qui subsiste, c’est de savoir s’il y a passage qu’un peu de lithium dans les hausses et donc dans le miel récolté.
      Comme je ne suis qu’un simple amateur, je n’ai pas les moyens de faire analyser mon miel, mais si quelqu’un à un tuyau pour pouvoir le faire gracieusement je suis prêt à envoyer un échantillon.

      27 10 2020
      Voici les comptages de ce weekend, encore une fois sur 6 jours puis sur 24h.
      je rappelle que les Langstroths ont des lanières d’amitraz qui sont en poste depuis plus de 8 semaines et la D7 du lithium avec de l’eau + un peu de sirop que j’ai ajouté, dans son nourrisseur Nicot.
      Cette semaine, elles ont tout pris avec les températures qui sont remontées.

      K1 8 (1,3/j) puis 1
      L2 300 (50/j) puis 70
      L3 101 (16,8/j) puis 17
      L4 318 (53/j) puis 48
      L5 220 (36,6/j) puis 21
      D6 24 (4/j) puis 2
      D7 1032 (172/j) puis 100
      D8 20 (3,3/j) puis 2
      L9 105 (17,5/j) puis 7

      Je continue à traiter la D7 (eau sucré + lithium 1,5g/L) et aussi un petit coup de pouce sur la L4.La L2 est peu significative, seulement 1/5éme du plateau est grillagé, je suis obligé de multiplier les chutes par 5, mais ce n’est donc pas fiable, sans parler des fourmis ; bien que je n’en observe qu’assez peu.

      10 11, 2020
      Mes derniers comptages sur 12 jours (peu significatif pour certaines ruches avec les fourmis et parfois des petits rongeurs qui laissent leurs traces) entre le 25/10 et le 06/11 et enfin sur 3 fois 24h les 7, 8 et 9/11.

      K1: 5 sur 12j puis 2/1/0
      L2: 225 sur 12j puis 65/15/10
      L3: 48 sur 12j puis 38/24/20
      L4: 29 sur 12j puis 9/5/2
      L5: 285 sur 12j puis 81/45/49
      D6: 27 sur 12j puis 0/2/0
      D7: 514 sur 12j puis 6/2/1
      D8: 19 sur 12j puis 4/1/1
      L9: 94 sur 12j puis 20/16/13

      pour l’instant je vois que la forte infestation de la D7 semble être enfin bien contenu.
      Pour la L4 le traitement au lithium semble aussi avoir contribué, à moins que l’amitraz soit le seul contributeur, mais j’en doute au vu des autres Langstroths qui en ont aussi.
      Cela me surprend d’ailleurs de voir que plus de 10 semaines après la pose des lanières, il y a toujours autant de chutes.
      Prochains comptages dans 15 jours, et j’espère cette fois pouvoir enlever les lanières.

      11 11, 2020
      Je n’ai pas beaucoup de temps pour mes essais, l’efficacité du lithium a été démontré en labo par l’étude évoqué en tête sur la 1ere page de ce sujet.

      Comme je parle de mes essais à plusieurs endroits du web, je reçois pas mal de messages perso, et Je sais que pas mal de personnes ont fait des essais dans leur coin sur une ou deux ruches avec de bons résultats.
      Les questions que je me pose sont de trouver la manière d’utiliser le lithium de la façon la plus pertinente, avec le moins possible de passage de lithium dans le miel récolté.
      Pour cela, il faudrait que je puisse faire analyser mon miel. Mais je ne cherche pas à me lancer dans la commercialisation du lithium et je n’ai aucune idée du prix de ces analyses.
      Comme je n’ai pas de doute non plus sur le fait que de très petites quantités de lithium dans le miel ne sont pas problématique pour la consommation, ces analyses ne seraient qu’informatives pour moi.
      Si quelqu’un sais où l’on peut faire analyser son miel sans se ruiner, je suis preneur.

      Pour faire simple, éradiquer totalement le varroa d’une ruche est extrêmement difficile sans prendre des risques pour la colonie, il y a toujours des survivants et des apports extérieurs qui font tôt ou tard repartir l’infestation.
      Pour limiter cela au maximum, il faut un produit efficace, sans danger et disponible en continu dans la ruche.
      Le lithium pourrait être un candidat sérieux à travers une distribution en continu dans l’eau de boisson pendant toute la bonne saison hors période de récolte et avec, si besoin, une distribution dans du candi pendant la saison froide.

      Cette année, j’ai un peu trop attendu (aout) pour commencer mes essais, en particulier pour la Dadant 7.
      L’année prochaine, je vais récolter au 14 juillet au plus tard et traiter dans la foulée avec lithium dans l’eau en continu avec un dosage inférieur pour commencer.
      En surveillant attentivement le couvain pour les effets sur les larves.

      11 11, 2020
      Sans pour cela qu’il soit souhaitable que le taux de lithium présent naturellement dans le miel soit augmenté, voici un article qui résume bien les avantages de ne pas être carencé pour cet oligo-élément.

      11 11, 2020
      Pour le petit appel aux possibilités d’analyse, je pensais surtout à une personne qui travaille dans un labo et qui pourrai faire ça à la pose cigarette.Je suis prêt à envoyer un petit échantillon.
      C’est pour avoir une idée et comparer avec l’eau de source/du robinet qui en contient entre 100 microgrammes et 1mg par litre.
      L’eau de Vichy, l’une des plus chargées en lithium, en contient entre 3 et 5 mg par litre.

      25 11, 2020
      Les derniers comptages sur 12 jours (les fourmis ne sont plus visibles) entre le 9/11 et le 21/11 et sur 2 fois 24h les 22 et 23/11.
      J’y retourne les 28 et 29, après je ferais un petit topo avec l’historique de chaque ruche.

      K1: 14 sur 12j puis 1/6
      L2: 35 sur 12j puis 0/0
      L3: 17 sur 12j puis 0/6
      L4: 0 sur 12j puis 0/0
      L5: 370 sur 12j puis 10/29
      D6: 14 sur 12j puis 0/2
      D7: 2 sur 12j puis 0/0
      D8: 19 sur 12j puis 2/2
      L9: 125 sur 12j puis 11/6

      La L5 est encore bien infesté, c’est d’ailleurs la seule qui n’a reçu que 50cl d’eau au lithium début septembre et plus rien depuis. Malgré les 13 semaines d’amitraz, les chutes sont bien trop importantes.

      05 12, 2020
      Ici : https://www.lapisonline.it/wps/wp-content/uploads/2020/11/Lithium-contamination-of-honeybee-products-and-its-accumulation-in-brood.pdf
      Une étude particulièrement intéressante qui montre que les concentrations de lithium dans le miel des corps de ruche après traitement au chlorure de lithium ne dépasse pas 1mg par litre, concentration comparable à l’eau que nous buvons tous les jours.
      L’eau de Vichy par exemple en contient entre 3 et 5mg par litre.

      Une autre étude sur l’effondrement des colonies en Serbie qui parle du citrate de lithium comme traitement possible utilisé là-bas.

      06 12, 2020
      Voici mes comptages du WE dernier, le 28/11 sur 5 jours puis les 29 et 30 sur 24h

      K1: 1 sur 5j puis 3/1
      L2: 5 sur 5j puis 0/0
      L3: 10 sur 5j puis 3/3
      L4: 6 sur 5j puis 1/0
      L5: 205 sur 5j puis 27/45
      D6: 5 sur 5j puis 0/1
      D7: 0 sur 5j puis 0/0
      D8: 6 sur 5j puis 1/1
      L9: 13 sur 5j puis 5/1

      Toujours la L5 qui a des chutes beaucoup trop importantes malgré les 14 semaines d’amitraz. J’avais pensé à un traitement au Lithium dans le candi, mais on ne peut pas savoir si elles le prendront, en fonction des réserves dans la ruche.
      Je vais donc faire un AO au varrox le we prochain pour stopper net.
      Le problème du candi, c’est que l’on n’est pas sûr qu’elles vont y toucher rapidement dans le cas où elles ont par ailleurs de bonnes réserves, ce qui est le cas actuellement.

      14 12, 2020
      Comptages du WE , le 13/12 sur 13 jours:
      K1: 6 sur 13j
      L2: 5 sur 13j
      L3: 6 sur 13j
      L4: – sur 13j
      L5: 172 sur 13j
      D6: 12 sur 13j
      D7: 0 sur 13j
      D8: 14 sur 13j
      L9: 18 sur 13j

      Sur la L4 j’avais mis un carton blanc et un rongeur me l’a bouffé J’ai fait AO (varrox) sur K1, L5, D6, D8 et L9

      J’ai reçu une réponse du CETAM, ils ne font pas l’analyse du Li dans le miel.

      30 12, 2020
      Comptages du 19/12 sur 6 jours puis les 20 et 21/12 sur 24h.
      K1: 59 sur 6j puis 2/0
      L2: 35 sur 6j puis 5/5
      L3: 25 sur 6j puis 3/1
      L4: 4 sur 6j puis 0/0
      L5: 490 sur 6j puis 49/13
      D6: 99 sur 6j puis 7/2
      D7: 1 sur 6j puis 0/0
      D8: 105 sur 6j puis 6/8
      L9: 66 sur 6j puis 5/1

      L’AO du 13/12 a eu un certain effet sur K1,L5,D6,D8 et L9, mais encore pas mal de chutes sur L5 8 jours après.

      30 12, 2020
      Comptages du 28/12 sur 7 jours puis le 29/12 sur 24h :

      K1: 0 sur 7j puis 0
      L2: 5 sur 7j puis 1
      L3: 3 sur 7j puis 0
      L4: 2 sur 7j puis 1
      L5: 90 sur 7j puis 5
      D6: 6 sur 7j puis 1
      D7: 0 sur 7j puis 0
      D8: 10 sur 7j puis 0
      L9: 7 sur 7j puis 1

      La L5 qui avait subi, semble-t-il, une médiocre efficacité de l’amitraz a encore un peu de chute malgré l’AO.
      J’en ai donc profité pour essayer une autre technique pour l’hiver, le Lithium dans le candi.
      Au moins il n’y a pratiquement pas de risque de stockage et c’est le seul moyen en hiver.
      J’ai mélangé 2g de chlorure de Li dans un sachet de 2,5 kg de candi mis directement sur les cadres. À suivre…

      Par ailleurs, j’ai fait un AO (varrox) sur les ruches L2, L3, L4 et D7.
      Pour certaines parce qu’il y en a besoin, pour d’autres, juste pour savoir s’il reste quelques varroas ; résultat ce WE.

      Je rappelle au passage que ces essais sont faits sur des ruches qui ne sont pas en production, et que ce n’est pas à reproduire tant que le lithium n’a pas d’AMM.

      30 01, 2021
      Derniers comptages le 3 janvier sur 5 jours puis le 24 janvier sur 21 jours.

      K1: 0 sur 5j puis 1 sur 21j
      L2: 0 sur 5j puis 10 sur 21j
      L3: 3 sur 5j puis 6 sur 21j
      L4: 4 sur 5j puis 10 sur 21j
      L5: 40 sur 5j puis 120 sur 21j
      D6: 4 sur 5j puis 7 sur 21j
      D7: 1 sur 5j puis 0 sur 21j
      D8: 4 sur 5j puis 15 sur 21j
      L9: 2 sur 5j puis 6 sur 21j

      Je suis un peu inquiet pour la D7 ou j’ai retrouvé sur le lange des traces qui évoquent la nosémose.
      Il faut dire qu’en ce moment, c’est bien humide.

      14 03, 2021
      Hier, avec 14° j’ai fait une rapide pré-inspection de fin d’hiver pour évaluer les réserves, le couvain et la force des colonies.
      Toutes ont entre 4 et 6 cadres de couvain bien compact, à par la L5 qui à bien pris son candi au Li. Je ne suis pas surpris que pour celle-ci le couvain soit moins dense, les larves m’aime pas le Li. Par contre j’ai fait un comptage sur 24h et la L5 comme les autres sont à 0.

      J’ai laissé les langes pour 6 jours, afin d’avoir quelque chose de plus précis.
      Le candi étant fini, je vais voir si le couvain devient plus conséquent.
      Si ce n’est pas le cas, je changerai la reine qui est peut-être médiocre en même temps que la D6 ou elles sont très agressives, de vraies furies !

      Pour les réserves, par sécurité, les L3 et L4 ont reçu du candi.

      Comme j’avais écrit plus haut la D7 a succombé à la nosémose, j’ai retrouvé un énorme paquet d’abeille au fond dont beaucoup avec l’abdomen gonflé, avec le plancher immaculé d’excrément brun/jaune.
      Il restait par ailleurs beaucoup de réserve et même du couvain mort de froid, Des jeunes abeilles saisies par le froid à la sortie de leur opercule.

      03 08, 2021
      Je reviens ici faire un petit retour d’expérience.
      Cette année, j’ai récolté quelques hausses, 5 sur 8 ruches.
      Pas beaucoup de châtaigner, trop de pluie au mauvais moment.
      C’est donc un mélange tilleul, acacia principalement.
      À ce jour, je n’ai vu qu’un seul frelon asiatique tourner autour sans revenir par la suite.
      N’étant pas sur place, j’ai perdu au moins 3 essaims et en ai quand même récupéré un qui a eu la bonne idée de sortir à un moment où j’étais présent.
      J’ai commencé à traiter.
      Cette année, je vous épargnerai le détail de mes comptages qui seront beaucoup plus espacés.

      Avant traitement, les chutes sur 24 h s’échelonnent entre 0 et 4 sur 6 ruches et deux (évidement celles qui ont le plus révoltés) étaient à 15 et 26.
      Immédiatement après traitement, j’ai compté entre 3 et 35 sur les 6 peu infestés et + de 500 sur les deux autres.
      C’est avec de l’eau et environ 25% de sirop et environ un litre dans chaque nourrisseur nicot.

      Pour la ruche avec 26 chutes au départ, j’ai aussi mis un nourrisseur extérieur avec une bouteille de 1/2 litre uniquement d’eau pour éviter le pillage.
      Le produit a été pris dans les deux types de nourrisseur.
      Je rajoute du produit pour couvrir un cycle entier de couvain de mâle.

      15 11, 2021
      Je ne suis plus beaucoup présent ici, mais je voulais vous donner des nouvelles de mes essais.
      Cette année, j’ai donc traité en mélangeant (2g Licl/L) à l’eau de boisson avec un peu de sirop (10% en période chaude, 20% par la suite) dans les nourrisseurs Nico, 1L par ruche à chaque fois.

      Pour couvrir au minimum un cycle entier, j’ai fait entre 4 et 6 traitements espacés d’une semaine à partir du 25 juillet.
      Sur les 1er jours après le 1er traitement, il tombait entre 100 et 500 varroas.
      Par la suite, cela diminue assez vite.
      Actuellement je fais un petit comptage sur 24 h, environ tous les 15 jours, pour ne pas favoriser l’humidité dans les ruches.
      Je suis entre 0 et 1 sur toutes les ruches.
      J’aviserai à la mi-décembre si un traitement AO est nécessaire.

      13 02, 2022
      Des nouvelles de mes essais.
      J’ai fait un AO par sublimation à Noël.
      Le but était de faire tomber ce qui éventuellement restait de varroa.
      J’ai totalisé après 10 jours 1 chute pour 2 des ruches et 12 à 20 pour les autres.
      J’ai refait 2 comptages ces 15 derniers jours et toutes les ruches sont à 0 chute.

      Je pense donc continuer ces prochaines années avec un traitement au Li dans l’eau de boisson légèrement sucré juste après récolte en juillet et jusqu’en septembre si besoin, puis, un AO à noël.

      Je rappelle que c’est uniquement à titre informatif et qu’il est interdit de vendre ou donner du miel ou des produits de la ruche après un traitement qui n’a pas d’autorisation de mise sur le marché.

      Le but de la démarche est de poser le sujet sur la table en espérant que la production d’un traitement avec AMM (indispensable pour les pros et les amateurs qui vendent leurs miels) intéresse rapidement un laboratoire.
      Le but est aussi d’échanger pour avancer.

      Lun 18 juillet 2022
      J’ai fait la récolte ce weekend.
      À la suite, j’ai aussi mis de l’eau avec du chlorure de Li à 1 g par litre, 5 litres par ruche dans des nourrisseurs Nicot.
      Comme je n’y repasse pas avant 15 jours, je suis tranquille, c’est juste de l’eau, elles n’en boivent que ce dont elles ont besoin.
      J’ai fait un comptage avant sur 24h, sur mes 8 ruches, 3 avaient 0 chute, 4 avait 3/4 chutes et 1 avait 10 chutes.

      Sinon récole assez moyenne, avant tout de l’acacia, rien sur le châtaigner et actuellement, il n’y a plus rien, tout est sec.

      Mar 09 Août 2022

      Ce week-end, j’ai pu faire de nouveau comptages et voir l’état des ruches.
      Depuis plus d’un mois et demi, c’est très sec comme partout, pas de nectar, le châtaignier en particulier a été “grillé”.
      Résultat, les ruches accusent un manque de poids entre 2 et 5kg par rapport à l’année dernière qui a été par ailleurs une année très moyenne également sans châtaigner.
      On les sent très nerveuses, à la recherche de la moindre nourriture.
      A l’ouverture, cela se confirme, encore du stock en rive, mais assez peut sur les cadres de couvain.

      Pour la toxicité sur les larves, il y a du couvain, mais on peut voir que les reines ont ralenti leurs activités.
      Je rappelle que mes 8 ruches ont de l’eau au Li légèrement sucrée en continu depuis maintenant 3 semaines (17/07).
      Pour la toxicité, je l’avais observé sur une de mes ruches (une Kényane) en 2019.
      À l’époque, ma Dadant qui avait eu le même traitement n’avait pas le même problème.
      Je ne l’ai pas observé depuis à nouveau.

      On peut supposer que si la nourriture des larves est confectionnée avec du sirop ou de l’eau au Li, il y aura du couvain ouvert de perdu.
      Ce traitement ne doit donc pas être fait n’importe quand.
      Mais l’encagement des reines qui donne aussi une rupture dans l’évolution du couvain est aussi à faire à des moments précis.
      Pour l’instant, après 3 saisons de traitement, toutes les ruches ont bien passé l’hiver et ont démarré rapidement leurs activités au printemps, toutes sauf une, victime de la nosémose.

      Pour rappel, je ne prétends absolument pas faire une étude ou des essais qui pourraient être qualifié de “scientifique”.
      Je ne recherche qu’à limiter le varroa de façon pragmatique, mais effectivement aussi empirique, en fonction des données connues.

      Voici donc mes comptages sur 5 jours, puis sur 24h :

      D2 : 609 soit 122/J puis 42 sur 24h
      D3 : 534 soit 107/J puis 98 sur 24h
      L4 : 1100 soit 220/J puis 34 sur 24h
      L5 : 70 soit 14/J puis 0 sur 24h
      D6 : 494 soit 99/J puis 86 sur 24h
      D7 : 56 soit 11/J puis 14 sur 24h
      D8 : 704 soit 140/J puis 45 sur 24h
      D9 : 355 soit 71/J puis 32 sur 24h

      Dim 21 Aoû 2022

      Aujourd’hui 21 aout : J’ai fait un comptage sur 24h ce WE et j’en ferai un sur 5 jours vendredi et 1 sur 48h le we prochain.

      D2 : 2 sur 24h
      D3 : 5 sur 24h
      L4 : 2 sur 24h
      L5 : 0 sur 24h
      D6 : 0 sur 24h
      D7 : 2 sur 24h
      D8 : 3 sur 24h
      D9 : 1 sur 24h

      J’en ai profité pour aller voir ce qu’il en est du couvain sur ces ruches.
      Elles ont toutes au moins 3 cadres de couvain assez dense.
      Celle qui en a le plus a 6 cadres, cela peut paraitre faible, mais les reines ont nettement réduit la ponte depuis plus de 2 mois ou ici, elles n’ont plus grande chose à récolter aussi bien en nectar qu’en pollens.

      A la question : “le lithium peut être dangereux” ; oui, comme le sel de cuisine.
      Le lithium est neurotoxique si vous en avez une trop grande quantité dans le sang.
      Mais vos neurones vont souffrir si vous n’avez pas la quantité suffisante.
      Le sel de cuisine est cardiotoxique si vous en avez une trop grande quantité dans le sang.
      Mais votre cœur va souffrir si vous n’avez pas la quantité suffisante.
      Pour le cœur, c’est aussi la même chose pour le potassium.

      Lun 29 Aoû 2022

      J’ai refait des comptages ce WE, sur 6 jours et sur 24h.

      D2 : 16 soit 2.6/J puis 3 sur 24h
      D3 : 32 soit 5.3/J puis 11 sur 24h
      L4 : 11 soit 1.8/J puis 4 sur 24h
      L5 : 0 soit 0/J puis 0 sur 24h
      D6 : 3 soit 0.5/J puis 1 sur 24h
      D7 : 0 soit 0/J puis 0 sur 24h
      D8 : 10 soit 1.6/J puis 5 sur 24h
      D9 : 3 soit 0.5/J puis 0 sur 24h

      Que du varroa bien mort, souvent que la coquille.

      Ici une étude qui mesure les résidus de lithium sur les abeilles et les produits de la ruche : https://doi.org/10.3390/insects12070579

      J’en retiens la confirmation que le Li, comme la plupart des traitements, ne doit pas être fait pendant la période allant de deux mois avant la pose des hausses jusqu’à la récolte.
      Par précaution, je dirais même à m’utiliser qu’après la récolte jusqu’à la fin de l’année.

      Le fait que le Li n’est jamais stocké longtemps dans aucun organisme vivant est connu depuis longtemps, c’est sa structure atomique des plus simple qui veut que l’élimination se fasse assez rapidement.
      À tel point que les personnes qui doivent prendre du Li comme traitement pour les troubles de l’humeur sont obligées d’en prendre 3 fois par jour, ou sinon, sous une forme à libération prolongée.
      Si ce n’est pas le cas, l’élimination ce fait trop vite et ce n’est pas efficace.
      Pour la toxicité du Li sur l’homme, la femme enceinte et autres êtres vivants, cela est étudié depuis plus de 70 ans, c’est l’une des molécules pharmaceutiques qui a été le plus étudié sous toutes les coutures.

      Lun 17 Oct 2022

      Un petit point sur mes comptages, le 9/10 sur 24h :
      D2: 2
      D3: 0
      L4: 2
      L5: 0
      D6: 0
      D7: 0
      D8: 0
      D9: 3

      Le 15/10 sur 5 jours :
      D2: 10 soit 2/J
      D3: 0
      L4: 15 soit 3/J
      L5: 0
      D6: 8 soit 1,6/J
      D7: 1 soit 0,2/J
      D8: 0
      D9: 7 soit 1,4/J

      Le 16/10 sur 24h:

      D2: 1
      D3: 1
      L4: 4
      L5: 0
      D6: 1
      D7: 1
      D8: 1
      D9: 1

      Comme chaque année, un AO est prévu dans environ deux mois.

      Voici des études intéressantes qui s’ajoutent aux précédentes.La première semble démontrer que le Lithium est autant, voir nettement plus efficace que l’acide oxalique :
      (lien sur l’autre post, sinon ca ne passe pas)
      La suivante compare les différentes façons d’utiliser le Lithium :
      (lien sur l’autre post, sinon ca ne passe pas)
      Enfin, la dernière sur la découverte d’un effet virucide du Lithium qui semble pouvoir permettre d’éviter l’effondrement des colonies par les virus introduits par le varroa et qui s’attaquent aux abeilles.
      (lien sur l’autre post, sinon ca ne passe pas)

      Ces études ouvrent de nouvelles perspectives.Le dégouttement, j’y avais pensé, mais pas sur ces concentrations.
      Dans l’étude, c’est une concentration 10 à 20 fois plus importante que les 25 à 50 mM des premières études.
      Ces concentrations, je n’aurais pas osé.
      Il reste le problème de la toxicité sur le couvain ouvert.
      Plus la concentration est importante, plus il y a un risque (à priori) pour le couvain.
      Le dégouttement pourrait donc être réservé aux périodes hors couvain d’hiver ou juste après la dernière récolte d’été, avec éventuellement encagement des reines.
      Pour les périodes où le couvain est présent, le nourrissement avec une concentration à 25 mM semble beaucoup moins problématique, mais il faut des études sur ce point pour y voir plus clair.
      Il semble qu’il y a de grandes différences de toxicité entre mettre les larves au contact du lithium et donner du lithium aux abeilles en présence de couvain ouvert.
      Si cette toxicité reste la même dans toutes les configurations de concentration, le Li ne pourra être utilisé que hors couvain ou en traitement flash pour limiter les dégâts sur le couvain ouvert.

      Pour ma part, je n’observe pas de problème important sur le couvain, mais je suis trop loin de mes ruches pour faire des observations pertinentes.

      Ce resumé étant déja trés long et pour ne pas le rendre encore plus illisible, j’ai aussi ouvert un post pour en dicuter ici :
      https://www.ruche-apiculture.com/forum/forum-ruche-et-apiculture/intoxications-et-maladies-de-labeille/etudes-interessantes-qui-sajoutent-aux-precedente.html#198565

      Je ne posterais ici que la suite de mes essais.

      Je rappelle que c’est uniquement à titre informatif et qu’il est interdit de vendre ou donner du miel ou des produits de la ruche après un traitement qui n’a pas d’autorisation de mise sur le marché

        Rang: Nourrice
        Messages: 67
        Localisation : 38680 Saint-Just-de-Claix, Is
        16 pts

        Plusieurs liens dans un post, ça ne passe pas, je les mets donc à part.
        L’étude d’où tout est parti :
        https://www.nature.com/articles/s41598-017-19137-5

          Rang: Nourrice
          Messages: 67
          Localisation : 38680 Saint-Just-de-Claix, Is
          16 pts
            Rang: Nourrice
            Messages: 67
            Localisation : 38680 Saint-Just-de-Claix, Is
            16 pts

            Sans pour cela qu’il soit souhaitable que le taux de lithium présent naturellement dans le miel soit augmenté, voici un article qui résume bien les avantages de ne pas être carencé pour cet oligo-élément.
            https://www.cerveauetpsycho.fr/sd/psychiatrie/depression-l-etrange-pouvoir-du-lithium-3048.php

              Rang: Nourrice
              Messages: 67
              Localisation : 38680 Saint-Just-de-Claix, Is
              16 pts

              L’eau de Vichy, l’une des plus chargées en lithium, en contient entre 3 et 5 mg par litre.
              https://www.vichy-spa-hotel.fr/fr/vichy/station-thermale/tableau-composition-eaux

                Rang: Nourrice
                Messages: 67
                Localisation : 38680 Saint-Just-de-Claix, Is
                16 pts

                https://www.lapisonline.it/wps/wp-content/uploads/2020/11/Lithium-contamination-of-honeybee-products-and-its-accumulation-in-brood.pdf
                Une étude particulièrement intéressante qui montre que les concentrations de lithium dans le miel des corps de ruche après traitement au chlorure de lithium ne dépasse pas 1mg par litre, concentration comparable à l’eau que nous buvons tous les jours. L’eau de Vichy par exemple en contient entre 3 et 5mg par litre.

                http://www.actaveterinaria.rs/uploads/documents/6325b1bd5f076a1bf318663535cb0efb30a479eb_Stanimirovic.pdf

                Une autre étude sur l’effondrement des colonies en Serbie qui parle du citrate de lithium comme traitement possible utilisé là-bas.

                  Rang: Reine
                  Messages: 9924
                  13 pts

                  salut gugus
                  ben suffit de les pulveriser avec 1/4 de litre d eau de vichy et c est bon :woohoo: :woohoo:
                  j ai bon ou pas la ??????? ;) :laugh: a+

                    Rang: Reine
                    Messages: 2622
                    1 pt

                    Non Pierro !
                    Pas d’AMM !! :laugh: :laugh:

                      Rang: Nourrice
                      Messages: 67
                      Localisation : 38680 Saint-Just-de-Claix, Is
                      16 pts

                      Finalement le 18 décembre sur mes 8 ruches traitées au Lithium, J’en ai traité 2 avec AO (varrox) qui était à 3 et 2/24h, les autres étaient toutes à 0.

                        Rang: Nourrice
                        Messages: 67
                        Localisation : 38680 Saint-Just-de-Claix, Is
                        16 pts

                        Aujourd’hui 15 janvier, j’ai fait un dernier comptage sur 24h pour cette année apicole.
                        Toutes les ruches sont à 0 sauf les Datant 6 et 8 qui sont à 1.
                        Pour la Dadant 3 et surtout la Langstroth 4, la sublimation AO a été efficace et pour rappel,
                        toutes les autres ruches ont eu uniquement un traitement (chlorure Lithium (1g/L) + eau + 10% de sirop)
                        plus ou moins en continu du 18 juillet au 3 septembre soit environ 2 cycles de mâle.

                          Rang: Reine
                          Messages: 9924
                          13 pts

                          bonjour gugus
                          tu dit que les colo recoivent un nourrissement avec le traitement de juillet a septembre !!
                          tu ne pose pas de hausses car c est un essaie!!
                          mais pour celui qui veut faire du miel c est impossible !!!!
                          quel est le protocole pendant ces 3 mois !!!
                          merci a+

                            Rang: Reine
                            Messages: 2593
                            1 pt

                            Sceptique sur les 2 affirmations post 198846.

                            1/ Pas de chutes de varroa sur 24 H. Ce qui est peut être normal en absence de couvain …
                            Donc, à confirmer ultérieurement quand la saison sera vraiment démarrée.

                            2/ Affirmation du 8 Juillet au 3 septembre environ 2 cycles de mâles.
                            Surprenant en cette période de l’année, on est plutôt habitué à voir du couvain de mâles d’Avril à juin …

                              Rang: Nourrice
                              Messages: 67
                              Localisation : 38680 Saint-Just-de-Claix, Is
                              16 pts

                              Bonjour pierro et richard.
                              Je pose bien quelques hausses mais juste pour moi et c’est le châtaigner que je préfère. Mes hausses sont donc retirées à la mi-juillet. Il est, je pense possible de décaler les 7 semaines de traitement jusqu’aux jours un peu moins chauds ou elles prendront encore l’eau légèrement sucrée. Après pour des traitements plus tardifs, il faut passer au dégouttement que je n’ai pas encore essayé.
                              Pour l’absence de chute actuellement, c’est aussi le cas depuis début novembre, à part la L4.
                              Mais il est évident qu’au printemps, les varroas ne manqueront pas de se développer à nouveau dans les colonies. Pour la période “2 cycle de mâles” c’est juste pour se donner un temps et une sécurité dans la durée, en gros un peu plus que 2 cycles d’ouvrières. Les lanières sont bien laissé encore plus longtemps…

                                Rang: Nourrice
                                Messages: 67
                                Localisation : 38680 Saint-Just-de-Claix, Is
                                16 pts

                                Cette année la récolte a été moyenne en quantité, comme l’année dernière. Par contre bien meilleur en qualité, enfin à mon gout. L’année dernière c’était une prédominance d’acacia, cette année l’acacia a été rincé par les pluies, c’est donc une prédominance de châtaigner et de ronce, et j’aime le miel qui a du caractère.

                                Traitement juste après la récolte. 1,5 litre pour 2g de LiCl dont 1/3 de sirop et 2/3 d’eau pour chaque ruche dans le nourrisseur Nicot.

                                Avant traitement chutes sur 24h :

                                D2 : 10
                                D3 : 24
                                L4 : 12
                                D5 : 1
                                D6 : 5
                                D7 : 33
                                D8 : 3
                                L9 : 8

                                D= Dadant L= Langstroth La D5 est issue d’une division.

                                Je suis repassé 6 jours après le traitement, elles ont tout pris dans toutes les ruches, j’avais laissé les plateaux mais j’ai renoncer à compter.
                                Plusieurs centaines pour chaque ruche sauf pour la D5.
                                Puis J’ai fais un comptage sur 24h entre J6 et J7 :

                                D2 : 51
                                D3 : 74
                                L4 : 130
                                D5 : 6
                                D6 : 16
                                D7 : 168
                                D8 : 19
                                L9 : 120

                                On peut voir que 7 jours après traitement les chutes sont encore nombreuses, il y a encore bcp de naissances et ça tombe aussi au fur et à mesure de celle-ci.
                                Pour couvrir un cycle complet de couvain j’ai remis dans chaque ruche 2 litres pour 2g de LiCl dont 1/4 de sirop et 3/4 d’eau en espérant qu’elles le prennent moins vite.
                                Je ne serai au rucher que dans 12 jours pour un nouveau comptage.

                                  Rang: Nourrice
                                  Messages: 67
                                  Localisation : 38680 Saint-Just-de-Claix, Is
                                  16 pts

                                  Comptage du 12/08 sur 24h, 13 jours après le 2eme traitement. Il ne reste rien dans les nourrisseurs.

                                  D2 : 8
                                  D3 : 42
                                  L4 : 1
                                  D5 : 7
                                  D6 : 15
                                  D7 : 1
                                  D8 : 11
                                  L9 : 24

                                  Je n’ai trouvé aucun varroa vivant, contrairement à ce que l’on peut observer sur des chutes naturelles avant un traitement.

                                  J’ai aussi ouvert pour voir ce qui en était du couvain.

                                  Après 20 jours de traitement, le couvain ne semble que très peu impacté. Pour la moitié des ruches, le couvain operculé est assez important et dense, avec peu de larves, pour l’autre moitié il est moins importants mais en contrepartie il y a bcp de larves.

                                  Ce n’est qu’une observation “à la louche” mais cela permet de voir qu’il n’y a pas de rupture dans le développement du couvain et qu’il est donc sans doute important de traiter sur au moins un cycle complet du couvain pour le nettoyer des varroas qui se cache dans la partie operculé.

                                  Je refais un comptage le 20 aout.

                                    Rang: Nourrice
                                    Messages: 67
                                    Localisation : 38680 Saint-Just-de-Claix, Is
                                    16 pts

                                    Le 21 aout

                                    J’ai pu faire deux comptages sur 24h ce we.

                                    D2 : 2 et 0
                                    D3 : 13 et 11
                                    L4 : 2 et 1
                                    D5 : 6 et 10
                                    D6 : 17 et 4
                                    D7 : 6 et 1
                                    D8 : 3 et 1
                                    L9 : 4 et 3

                                    Toujours aucun varroa vivant, bcp ne sont que des carcasses vides, Ils semblent morts depuis longtemps et issue du nettoyage des planchers.

                                    Si dans 15 jours les D3 et D5 sont toujours autour de 10 elles auront un autre traitement.

                                      Rang: Nourrice
                                      Messages: 67
                                      Localisation : 38680 Saint-Just-de-Claix, Is
                                      16 pts

                                      Comptages ce WE (2 et 3/09) en deux fois 24h.

                                      D2 : 0 et 0
                                      D3 : 3 et 1
                                      L4 : 0 et 0
                                      D5 : 25 et 27
                                      D6 : 4 et 6
                                      D7 : 1 et 0
                                      D8 : 2 et 0
                                      L9 : 3 et 3

                                      A noté que la D5 qui avait les plus faibles chutes (3) au 30/07 n’avait reçu qu’un seul traitement (le 22/07).
                                      C’était une erreurs, sans doute que les varroas était pratiquement tous dans le couvain.

                                      La D6 qui n’avait que 16 chutes était sans doute dans le même cas mais elle a bien eu un 2eme traitement.

                                      Je voulais refaire un traitement uniquement sur D5, D6 et éventuellement la L9, mais finalement j’ai refait un traitement par dégouttement (1g LiCl pour 40ml soit environ 675Mmol dans chaque ruche) sur toutes les ruches.
                                      Cela était nécessaire pour certaines et pour les autres cela permettra de voir si il y a des varroas résiduels. j’ai laissé les langes pour la semaine et je refais un comptage sur 5 jours vendredi soir.

                                        Rang: Nourrice
                                        Messages: 91
                                        10 pts

                                        Traitement juste après la récolte. 1,5 litre pour 2g de LiCl dont 1/3 de sirop et 2/3 d’eau pour chaque ruche dans le nourrisseur

                                        ..

                                        tu parles de sirop 50/50 ?

                                        • Cette réponse a été modifiée le il y a 5 mois et 2 semaines par Api-Paco.
                                        • Cette réponse a été modifiée le il y a 5 mois et 2 semaines par Api-Paco.
                                          Rang: Nourrice
                                          Messages: 67
                                          Localisation : 38680 Saint-Just-de-Claix, Is
                                          16 pts

                                          oui 1/3 de sirop 50/50

                                            Rang: Nourrice
                                            Messages: 67
                                            Localisation : 38680 Saint-Just-de-Claix, Is
                                            16 pts

                                            Comptage le 08/09 sur 5 jours après traitement par dégouttement.
                                            Puis comptage sur 24h les 09/09 et 10/09.

                                            D2 : 28 puis 1 et 0
                                            D3 : 23 puis 7 et 5
                                            L4 : 3 puis 1 et 0
                                            D5 : 554 puis 24 et 32
                                            D6 : 55 puis 3 et 3
                                            D7 : 1 puis 0 et 0
                                            D8 : 16 puis 1 et 1
                                            L9 : 30 puis 0 et 2

                                            Je vais être absent un moment, prochains comptages le we du 21/22 octobre.

                                          20 sujets de 1 à 20 (sur un total de 67)
                                          • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.
                                          Ruches & Apiculture

                                          Ruches et Apiculture