Étiqueté : 

3 sujets de 21 à 23 (sur un total de 23)
    • Rang: Oeuf
      Messages: 20
      Localisation : Aveyron
      33 pts

      Nous avons quand même une chance en France. C’est le pays de la bonne nourriture et de la gastronomie. Même si il y a quantité de “malbouffe”
      Une partie non négligeable est vendue sans intermédiaire à des consommateurs qui veulent le produit de l’apiculteur. En comparaison nos voisins espagnols n’ont pas cette culture du miel aussi poussée. Résultat chez eux le miel se retrouve au cours mondial et depuis longtemps.
      Les apis en France qui vendent en fûts ont dans leur grande majorité misé sur les marchands conditionneurs pour amener leurs produits dans la grande distribution. Le désir de liberté de vendre à qui on veut et de préférence au plus offrant et quelques fois des surplus de récoltes les bonnes années quand on a plus rien les mauvaises. Pas facile dans ces conditions pour un conditionneur de créer des références tricolores pérennes. Les apis jouant le jeu du partenariat ne sont pas les plus nombreux.

      Malgré tout de grandes quantités de miel sont achetées en GMS par des gens qui croient que c’est une entreprise familiale qui fait du bon miel dans un coin des Pyrénées. D’ailleurs c’est marqué sur les pots l’Apiculteur ou terroir préservé ou je ne sais quoi. Ces actes d’achats sont le fait de personnes croyant acheter de la qualité. Il est à noter que pas mal de conditionneurs mettent en avant qu’ils sont aussi apiculteurs(çà fait plus sérieux).
      Pour des raisons historiques les apis de France n’ont pas su construire les outils collectifs de commercialisation. les organismes syndicaux de par leurs division n’ont pas dénoncé les magouilles des négociants. En surpayant un peu le miel de temps en temps ils se sont assuré de leur silence.
      C’est en période de crise que l’on se remets en cause. Le groupe d’apiculteurs de la coopérative N° 1 en France est peut-être disposé à accueillir des nouveaux sociétaires.

        Rang: Nourrice
        Messages: 102
        Localisation : 35134 Coësmes, Ille-et-Vilain
        11 pts

          Rang: Butineuse
          Messages: 270
          Nb de ruches: 3
          18 pts

          Bonjour à tous,
          Encore une bonne nouvelle….. hier le parlement européen vient de refuser de soumettre l’ukraine à un quota d’ important de miel en Europe. Comme pour le blé, pas de limite de volume d’entrer d’une quelconque quantité dans la zone européenne.
          Un grand merci à  nos euro-députés.

        3 sujets de 21 à 23 (sur un total de 23)
        • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.
        Ruches & Apiculture

        Ruches et Apiculture