18 sujets de 1 à 18 (sur un total de 18)
    • Rang: Oeuf
      Messages: 4
      Localisation : 77400 Pomponne, Seine-et-Marne

      Bonjour je souhaite me lancer dans l’apiculture l’année prochaine et j’aimerais savoir quelle race est la plus recommandable pour un débutant ?

        Rang: Reine
        Messages: 1592
        Nb de ruches: 10
        Localisation : 50530 Lolif, Manche
        21 pts

        Celle que font tes voisins…
        Après j’ai ma préférence pour l’abeille noire.
        Les exigences de production du débutant ne justifie pas selon moi le choix de la buck…
        Mais tu vas vite découvrir que c’est très subjectif.

          Rang: Oeuf
          Messages: 4
          Localisation : 77400 Pomponne, Seine-et-Marne

          Merci je vais pour de l’abeille noire alors  :)

          jcp
            Rang: Reine
            Messages: 2653
            47 pts

            De toutes façons , il est trés difficile de dire , j’ai de la noire , de la buck ou autre tant l’hybridation est importante  lors de fécondation .
            Même si tu prends une race ,rapidement au bout de quelques générations de reines , tu auras des abeilles hybridées  car tes proches ruches ont surement d’autres origines  et le résultat pourra çetre mieux ou – bien*
            L’important , en débutant est d’avoir des abeilles pas trop agressives et qui fassent bien des réserves pour l’hiver  afin de ne pas se faire pièger par le manque de nourriture en fin d’hiver

              Rang: Oeuf
              Messages: 21
              Localisation : Aveyron
              33 pts

              Moi aussi je préfère les rustiques ou noires mais adaptées à ma région et à mon système. Si tu dois acheter tes premières colonies choisis de préférence un fournisseur réputé sérieux et honnête. Le bouche à oreille a parfois du bon. Si les abeilles sont douces çà te facilitera tes premiers pas.
              Il est impératif que tu es suivi un minimum de formation au préalable. Il ne te faut pas aller tout seul au rucher au début si tu es novice de chez novice. Il peut y avoir danger pour toi ou tes proches ou le voisinage. Statistiquement les débutants avec une ou deux ruches les perdent en moins d’un an dans plus d’un cas sur deux.

                Rang: Butineuse
                Messages: 286
                2 pts

                Pour un débutant, une abeille douce ! … qui pardonne les ouvertures trop longues et les manipulations pas très assurées.

                  Rang: Oeuf
                  Messages: 4
                  Localisation : 77400 Pomponne, Seine-et-Marne

                  Merci pour vos retours. J’ai déjà la théorie mais je vais faire un stage pour compléter . Je vais sans doute acheter une ruche a un apiculture de chez moi .

                    Rang: Reine
                    Messages: 3057
                    18 pts

                    Bonjour , depuis quelques années j’ai des beuck et la différence d’agressivité est vraiment importante qui te permettra de commencer et faire les visites en douceur et ne viendront pas t’agressées à 10 m de la ruche même après une récolte ou un manque de fumée sais aussi important pour le voisinage ou famille , de plus elles ont en général une facilitée a acceptées une nouvelle reine si on utilise les bases , si besoin une nouvelle reine ( achat ) pour changer dans la ruche de base , ou essaim naturel / division , après la fécondation naturelle peut être bonne comme vite agressive qui pourrait devenir un calvaire . Après avoir fait une saison et manipuler un peut et suivant le biotopes , il sera toujours possible d’essayer de la rustique .

                    jcp
                      Rang: Reine
                      Messages: 2653
                      47 pts

                      Si tu as un apiculteur dans ton coin, c’est le top , et profites en s’il te parait sympa de lui demander  si en cas de besoin tu peux l’appeler pour un conseil . Sans l’embêter tout le temps , c’est important si on peut s’appuyer sur quelqu’un de confiance en cas de besoin
                      Pour acheter un essaim , en Mars -Avril , tu trouves des essaims hivernés sur 5- 6 cadres en général avec une reine de l’année précédente  qui vont se dévelloper trés vite .Ce sont les + chers , mais il vont te donner du miel rapidement .
                      Plus tard ,tu peux acheter des essaims avec reine de l’année ,un peu moins cher , mais qui en principe donnent du miel en fin de saison ,tout dépend de ton environnement et de la météo !
                      Assures toi que l’on ne te vende pas un essaim issu de l’essaimage , à moins qu’il soit à un prix trés en dessous , car ce sont souvent des reines agées . Il y a de tout des t bons , des bons , des moyens  et des nuls qui ne passent pas l’hiver . Quand tu le récupères , tu tentes , c’est pas grave ; mais quand tu payes , ce n’est pa la même chose
                      Bonne réussite. Tu verras c’est passionnant , moi j’ai eu mon 1er essaim en 2008 et j’y ai mordu comme un gamin

                        Rang: Oeuf
                        Messages: 4
                        Localisation : 77400 Pomponne, Seine-et-Marne

                        Merci pour vos retour je vais suivre vos conseils. :)

                          Rang: Gardienne
                          Messages: 137
                          1 pt

                          Moi je déconseille les buck car on s’habitue à une abeille trop docile et après on est perdu quand on se retrouve devant une colonie plus défensive.
                          J’ai démarré avec de la noire locale qui étaient difficiles à visiter mais ça m’a appris les bons gestes, et à être précis.
                          J’avoue que dans mes premières visites je ne faisais pas le malin..
                          Mais maintenant je peux ouvrir tout type de ruche.
                          Après je trouve ça intéressant pour un amateur d’avoir différents types d’abeille, c’est mon cas maintenant.

                            Rang: Oeuf
                            Messages: 24
                            Nb de ruches: 25
                            Localisation : Ardèche
                            5 pts

                            Pareil !

                            J’ai de la Caucasienne F1, de la Buck F1 et de la bonne vieille hybride locale en F345.
                            Les hybrides peuvent être aussi douces que les buck. Maintenant je fais de la sélection de bon sens tout simplement. Jamais de division sur une agressive et dès que je repère une saloperie je la casse en 3 et j’introduis du couvain ouvert de mes ruches les plus douces.

                              Rang: Oeuf
                              Messages: 21
                              Localisation : Aveyron
                              33 pts

                              La plupart des abeilles détenues par les petits apiculteurs sont issues de croisements “portes et fenêtres” comme on dit. C’est à dire incontrôlés. Dire que ce sont des hybrides est un peu rapide. Pas mal de pros ont aussi des abeilles de la sorte et ne s’en portent pas plus mal. Pour avoir des abeilles d’un certain type bien défini “buck, cauca, caucasite, noire, caucasonoire, carnica, etc…” il est nécessaire de contrôler les accouplements et donc élever des lignées et saturer des zones de ces lignées pour obtenir avec l’ajout de cadres à mâles un taux de reproduction des dites lignées. Assez peu d’apis pros en sont à ce stade.
                              Si tu te procure une ou deux colonies en provenance d’un api qui connaît ses souches et la dominance de la voie mâle il pourra te dire par exemple que c’est de la buck ou autre chose. Mais ce n’est pas une marque comme une marque de voiture. Il y a une part de loterie quand on achète des abeilles.
                              Avoir des croisements “portes et fenêtres” n’exclue pas d’exercer une pression sélective dans des directions choisies par l’apiculteur : douceur, productivité, autonomie, etc…  Ne pas accorder trop d’importance aux origines est une autre approche. Disons que l’on a alors à faire à une population avec des sujets aux caractéristiques diverses (la biodiversité). Cela a l’avantage d’avoir dans cette diversité des sujets qui pourraient s’adapter aux changements des conditions du milieu.
                              Si tu conserves tes futures colonies (ce que je te souhaite) et que tu ne fait que des remérages naturel tu aura au bout de 2 à 3 ans maximum que des abeilles “portes et fenêtres”. Un conseil : cherche un fournisseur qui n’en profite pas pour te fourguer des colonies à problèmes. Quelqu’un d’honnête quoi. L’origine raciale c’est à mon avis secondaire. Plus tard avec de l’expérience tu pourrait récupérer des essaims naturels et ce sera aussi des “portes et fenêtres”

                                Rang: Reine
                                Messages: 1484
                                Nb de ruches: 48
                                Localisation : France
                                138 pts

                                Il y a bientôt 50 ans , quand on est parti dans l’apiculture, les types d’abeilles citées plus haut n’existaient pas dans la région et les régions périphériques.
                                L’abeille que conduisaient les “apiculteurs” et l’abeille sauvage qui logeait principalement dans la nature et non dans la milieu bâti était la même.
                                Celle qu’on qualifie de noire, plutôt homogène à l’époque est aujourd’hui largement métissée et donc on y retrouve tous les caractères, ceux d’origine ainsi que les importations diverses.
                                Pour l’anecdote une “famille” d’apiculteurs locaux, il y a 20 ans au moins ont importé dans mon secteur 2000 colonies de NZ (reconnaissables à leur segment orangé et leur propension a vouloir butiner du 1er Janvier au 31 Décembre) ; j’ai cru devoir expatrier notre exploitation, mais non, mes abeilles sont devenues aussitôt bigarrées puis le local a absorbé les nouvelles venues qui ont disparu en 5 ou 6 ans.
                                Il y a maintenant plusieurs dizaines d’années que d’une part l’abeille sauvage “dite noire” a perdu son habitat, s’est réfugiée dans la milieu bâti en pleine expansion, et que, d’autre part, suite à l’arrivée de centaines de mille de reines races “import”, il devient bien hasardeux de qualifier une reine de rencontre sur ses caractères.
                                Il est toujours d’actualité d’importer ou d’élever des abeilles qui n’ont rien à voir avec celles que nous avons connu donc définir une abeille locale à sa seule couleur me semble du domaine de la croyance.
                                Donc le débutant a le choix, selon ses attentes à une abeille locale dont le comportement ne sera vérifié qu’à l’usage et une race d’abeille dont on connaît les traits principaux.
                                Il semble qu’à partir de ces éléments on doit pouvoir faire un choix, nonobstant que la meilleure, c’est ma bagnole bien sûr.

                                jcp
                                  Rang: Reine
                                  Messages: 2653
                                  47 pts

                                  100% d’accord avec CDSJO et RELAT

                                    Rang: Butineuse
                                    Messages: 312
                                    2 pts

                                    Que du local pour moi. Quand j’ai commencé en en 1977, on avait encore des noirs, mais déjà d’autres couleurs. Pas de varroas, une apiculture plus simple mais un peu plus piquante jusqu’à ce que trouve la réponse : des jeunes s’amusaient à taquiner mes ruches et donc tout à fait normal qu’elles soient nerveuses, comme disait mon veau père “si tu énerve une ruche, elles le resteront 3 semaines le temps que les butineuses soient remplacées”. Moi de toute façon je n’achète pas de reines, je fais mon élevage à partir de mes Abeilles et de temps en temps un essaim depuis 2014, car avant comme j’avais arrêté 16 ans je ne pouvais pas faire d’élevage et pas de capture, alors que depuis c’est une passion tous les ans  et je vends les essaims enruchés au plaisir de ceux qui travaillent et pour les personnes qui m’appellent à leur secours au téléphone que je gratifie d’un pot de Miel. Un appel même pour des OSMIES un Dimanche, ils ont tellement insisté que j’y suis allé en emmenant quelques pots de Miel qu’ils m’ont acheté avec milles remerciements.

                                    • Cette réponse a été modifiée le il y a 4 mois et 1 semaine par rhinauer.
                                      Rang: Reine
                                      Messages: 1484
                                      Nb de ruches: 48
                                      Localisation : France
                                      138 pts

                                      Pour les débutants en général :
                                      L’abeille qui coche tous les critères positifs est à inventer puisqu’elle n’existe pas.
                                      C’est donc le caractère du nouveau possesseur de ruche (apiculteur étant encore une profession) qui doit être décisionnel.
                                      Vous ne craignez pas les piqûres, votre ruche est éloignée des tiers, vous ne tenez pas à la nourrir régulièrement, vous vous contentez de récoltes moyennes, vous opterez pour une reine ayant gardé les caractères induits par le terroir.
                                      Si au contraire vous souhaitez de grosses récoltes quand il y a du potentiel, des abeilles dociles faciles à “travailler” mais qui demandent davantage de surveillance, vous pouvez choisir de la buck comme c’est la mode ou d’autres réputées pour ces critères.
                                      En fait, on connaît assez bien les traits principaux de race d’abeilles mais on ne connaît pas ceux du futur patron ; il y a donc lieu de faire un état des lieux et de choisir en fonction de tout ça.

                                        Rang: Butineuse
                                        Messages: 312
                                        2 pts

                                        J’ai enruché un essaim de soit disant buck d’un voisin, que des problèmes, trop douce, ne garde pas la porte, ne fait pas de propolis et avec ça la protection contre les maladies. A peine enruché et des coinstructions à couper le souffle, volà qu’elles commence à faire des Cr pour une Reine de l’année précédencte et c’est pas tout.

                                      18 sujets de 1 à 18 (sur un total de 18)
                                      • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.
                                      Ruches & Apiculture

                                      Ruches et Apiculture