9 sujets de 1 à 9 (sur un total de 9)
    • Rang: Butineuse
      Messages: 289

      Bon, je suis perdu, j’ai fait rapidement le tour de mes ruchers, j’ai eu des perte par famine…”bouh, tu aurais du nourrir “.
      J’ai nourri, mais ne voulant pas dénaturer mon futur miel potentiel, j’y suis allé doucement( 2 litres par ruche régulièrement), mais du coup j’ai perdu mes plus belle colonies qui avaient besoin de plus … C’est horrible, un sentiment de honte et de découragement.
      Je suis en Normandie la pluie n’a pas cessé du printemps, sauf quand il n’y avais plus de fleur.
      Bref cata, ça c’est pour le contexte, maintenant, j’ai besoin de l’avis des personnes qui on déjà vécu des saisons similaires.
      Les ruches et ruchettes qu’il me reste(des essaims de l’année et des ruches de production) ont été aussi rapidement visitée avec le retour des beaux jours.
      Bilan 50% de ces colonie ont un couvain dégueu, je m’explique, on sait tous ici qu’un couvain doit être uniforme et compact, sauf que la j’ai beaucoup de ruche qui ont un gros couvain, mais de tout âge, sur tous les cadres, pas de loque américaine, pas de larve bizard mais rien de ce qu’on attend d’une belle ruche.
      Ma question est:
      -Ce couvain merdique est il le résultat de cette période merdique et tout va rentrer dans l’ordre ou, ce sont de vrais maladies développées par des reines en souffrance et c’est la grosse cata.
      Merci d’essayer de rester sur du constructif car la je suis légèrement désespérer, je ne suis pas prêt psychologiquement à bruler tout
      Merci au dernier résistants d’assurer la continuité de ce forum
      Joseph

        Rang: Reine
        Messages: 1088
        Nb de ruches: 70
        15 pts

        Pour une réponse précise ce serait bien de nous faire des photos du couvain sur les ruches où tu as vraiment des doutes.

        Si tu as eu des grosses carences de pollen pendant la période de temps pourri ça explique le couvain moche.
        C’est pas la reine qui est en souffrance mais la colo: arrêts de ponte répétés, nettoyage des larves carences et non viables, refroidissement, cannibalisme…
        Avec le retour de la chaleur et protéines suffisantes tout doit rentrer dans l’ordre.
        Par contre tes reines 2024 de cette période ne seront sans doute pas au top!

          Rang: Faux bourdon
          Messages: 725
          5 pts

          un peu du même avis de nextapi, essaye de mettre une poche de candi sur la tête des cadres et fais une visite tous les 7 jours en suivant l’évolution des colonies, la saison est compliquée et c’est loin d’être gagné même avec le retour du beau ,sur chataigner je viens  de faire le tour des essaims et jeunes colos(50ruches environ) et bien c’est pas la folie elles ont stockées un peu de nectar et pollen mais c’est  loin d’assurer un bon hivernage pour l’instant si le tournesol fait rien derrière, dans les hausses 2/3cadres de nectar, j’irai voir mes ruches de production demain pour me faire une idée mais je m’attends pas à un miracle

            Rang: Reine
            Messages: 1484
            Nb de ruches: 48
            Localisation : France
            138 pts

            Pour ajouter a ce qu’il a été répondu, la malnutrition ou la disette entraînent des carences qui expliquent le descriptif de cette situation.
            Il faut des rentrées de pollen et de nectar pour espérer limiter la casse ; il faudra du temps, peut être repasser les colonies en ruchettes.
            Tout va dépendre du potentiel extérieur à venir et du temps qu’il fera pour en bénéficier.
            Il est possible de complémenter pour pallier à l’absence éventuelle de pollen mais c’est pas gagné.
            Quand j’écris que les colos consomment 300gr/jour en cette saison, c’est 3kg en 10 jours et lorsque la période dure, qu’on a 8 cadres de couvain au départ, la cata est en marche.
            Effectivement la période que nous venons de connaître (est elle terminée?) sur plusieurs semaines voire mois suivant les régions est rare voire exceptionnelle.
            Pour ce qui nous concerne, j’en ai déjà parlé, nous avons préféré donner du candi pour suivre la conso au plus prêt, à petites doses régulières pour éviter du stockage et l’adultération du miel tout en gardant les colonies (à peu prêt) en état ; c’est compliqué et a nécessité un suivi permanent.
            On n’avait jamais été aussi présents sur les ruchers mais à situation de crise, tentative de réponse adaptée.
            Aujourd’hui les ruchers ne sont pas homogènes comme on pourrait l’espérer mais cinq jours de beau vont faire une hausse, on fera avec.
            Sinon il ne faut pas te décourager, brûler des ruches est la dernière chose à faire, penser à sauver ce qui peut l’être et repartir pour l’an prochain.
            Donc courage à toi.

            jcp
              Rang: Reine
              Messages: 2654
              47 pts

              Des ruches avec du couvain pas homogéne , l’an dernier , j’en avais 1 avec reine de l’année . à l’automne, elle s’est refaite cette année elle est super .Cette année , j’en ai 4  , je les ai un peu nourries au candi et 1 est bien repartie . A voir la suite

                Rang: Reine
                Messages: 1194
                2 pts

                plus contraignant et plus de travail mais je trouve le sirop 50/50 à petites doses régulières plus adapté que le candi pour retaper une colonie, mais il faut aussi du pollen… j’avais essayé il y a qq années le pati-proteine mais pas vraiment convaincu que ça faisait une différence
                il y en a qui utilise de la levure de bière mais jamais essayé

                  Rang: Butineuse
                  Messages: 289

                  Merci à tous pour vos réponses, j’ai fait le tour aujourd’hui, je manquais globalement de hausses pour chaque rucher ca rentre à fond, je pense que ca va les requinquer, je verrais le couvain par la suite.
                  Encore merci pour vos réponses qui me rassure, mais la saison n’est pas encore gagnée… surveillance et tri serons très important avant l’hivernage

                    Rang: Reine
                    Messages: 1592
                    Nb de ruches: 10
                    Localisation : 50530 Lolif, Manche
                    21 pts

                    Hello Jozzz,
                    Effectivement saison pourrie…
                    Les collègue en Buck ont vidé des cuves et des cuves de sirop…
                    …pour récolter rien ou pas grand chose.

                    Avec mes abeilles noires du coin J’ai donné du candy à au moins 50% des colonies + 100% des essaims. 2,5kg, mais certaines ont même mangé 5kg en pleine saison…
                    Encore pire que 2021 qui n’était pas top!

                    Un conseil : méfies toi, avec le temps de merde revenu cette semaine, elles vont consommer ce qu’elles ont pris la semaine dernière.
                    Si beau couvain, ruche ok, si mauvais couvain avec les entrées de la semaine dernière : la reine à souffert, ça augure un printemps pas top pour cette colonie.

                      Rang: Reine
                      Messages: 1484
                      Nb de ruches: 48
                      Localisation : France
                      138 pts

                      Ici, au fond de la classe (tout à fait en bas, tout à fait à gauche), on vit une saison atypique (encore une).
                      Perte de la moitié des ruchers au cours de l’hiver donc les chiffres qui ne sont pas trop mal à ce jour sont à relativiser.
                      Essaims tapés sur toutes les ruches de production début mars, bonne fécondation naturelle une à deux hausses sur le chataignier (jusqu’à 70kg sur langstroth).
                      Ruches de base à la sortie de l’hiver = 10kg sur l’acacia malgré les basses températures.
                      Seconde série d’essaims début mai à nouveau sur toutes les ruches de production avec fécondation naturelle ou reines de l’élevage, bonne fécondation, enruchement de ces essaims qui vont partir travailler.
                      Sur le tilleul, c’est plus calme mais il y a encore au moins une semaine de floraison.
                      Début de récolte de chataignier demain puis transhumance sur fleurs de cultures la semaine prochaine.
                      Restera la callune en août qui n’aura pas manqué d’eau.
                      Donc le bilan de mi saison est plutôt bon, les abeilles ayant tiré parti des brefs coups de chaleur (plusieurs journées à 5kg/jour ce qui est assez rare.
                      En fin de saison, on devrait retrouver en nombre à peu près le cheptel habituel ; il y a encore du boulot.
                      On a zappé l’achat de reines de l’amérique du sud sans conséquence ; les essaims remérés seuls ont bénéficié de la présence des ruches de production à proximité immédiate durant la fécondation ; peut être la clef ?
                      Du coup, on a un peu sorti la tête du sac, bilan de l’année à mi septembre….

                    9 sujets de 1 à 9 (sur un total de 9)
                    • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.
                    Ruches & Apiculture

                    Ruches et Apiculture